Cooper Web
Interview exclusive

Le vrai Champion !

Jaroslav Falta, hommage
Jaroslav Falta en 1981.

Jaroslav Falta.


Arne Kring : " C'était un gars sympa et un très bon pilote. Il venait toujours me saluer. Je ne l'ai pas beaucoup connu, car nous n'avons passé qu'une saison ensemble en 1972. "


Roger De Coster : " Je connaissais Jaroslav Falta, mais je n'ai pas beaucoup roulé avec lui, car j'étais en 250cc avant qu'il ne commence a courir en Grand Prix. C'était un pilote talentueux et je pense que c'était une personne sympa. Mais malheureusement, ce qui l'a rendu célèbre, c'est lorsque les Soviétiques se sont entendus contre lui lors de la dernière manche du championnat du monde 250 en Suisse et on aidé G.Moiseev a remporter un titre que J.Falta avait mérité."

Avec Roger De Coster a Los Angeles.*

Hakan Andersson : " Je me souviens très bien de Jaroslav. Il était l'un des très nombreux pilotes de Tchécoslovaquie. C'était un pilote très talentueux et un très bon starter. Nous avons eu des combats très serrés. "


Jean-Claude Laquaye : " C'était un pilote très propre et très sympathique. Je n'ai jamais eu de problème avec lui. C'est bien triste ce qui vient de lui arriver. "


Anatoly Efimov : " Jaroslav Falta était un coureur de classe mondiale très fort et très rapide. Avant la saison de Grand Prix 1974, il avait gagné presque toutes les courses. Dommage que la CZ était un peu plus faible que la KTM. C'était une personne calme et équilibrée. C'était mon ami, je suis allé chez lui, il est venu chez moi. Je le respectais beaucoup. Je me souviendrais toujours de mon ami Jarda, que je connaissais depuis 1973. "


Daniel Pean : " C'était vraiment un gentil mec, sympa, un visage sympa ! Je me souviens qu'en 1975, il avait été atteint d'une leucémie, il avait été soigné, s'était accroché et il était revenu au premier plan. Ca m'avait marqué, cette force de J.Falta. "


Jiri Hejtik : " Au revoir Jardo. Dans les années 70, les Tchèques étaient parmi les meilleurs au monde en courses de moto tout terrain. Parmi eux, un garçon d'un petit village, Jirikov, près de Rumburk situé dans le nord de la Bohème, a débarqué. Jaroslav Falta a participé a sa première course a l'age de quatorze ans. Il a si bien roulé, qu'il a été remarqué par les officiels du Dukla Prague. Un après, il arrivait au Dukla avec Jirka Churavy, Tonda Baborovsky, Mirek Halm et Zdenek Velky. Ils appréciaient les entrainements et la concurrence entre eux. En 1971, Otakar Toman s'est blessé et Jarda a eu la chance de le remplacer et de terminer la seconde moitié du championnat du monde. "Ce fut une expérience formidable " se souvient Jaroslav.

L'été et l'automne 1974 restent les moments les plus marquants de ses souvenirs et des souvenirs de nombreux fans. Il était encore Champion du Monde trente minutes après la fin de la course, puis est tombée une réclamation de l'équipe soviétique. Jaroslav a été pénalisé d'une minute. L'équipe Tchécoslovaque a déposé un appel et tout allait se jouer lors du congrès d'octobre de la FIM a San Marin. Le président de la FIM avait préparé un document levant la sanction et Jaroslav serait Champion du Monde. Mais, les représentants communistes tchèques ont retiré l'appel et le titre a été attribué au Soviétique G.Moiseev. La note traduite en Tchèque de Jan Krivka avec l'inscription " Ne doit pas être publié " a été publiée en 1990. En dix saisons de championnat du monde, Jaroslav Falta a terminé huit fois dans les dix premiers en remportant quatre Grand Prix. En 2003, il a entrainé Michal Kadlecek qui s'est classé cinquième de la catégorie 650cc. Ces dernières années, il participait a des courses de moto anciennes en République Tchèque. L'un des plus grands pilotes de motocross de tous les temps, un excellent ami et un homme bon, est parti, en la personne de Jaroslav Falta. Jardo, nous ne t'oublierons jamais. "

Jaroslav et Jiri.**

Sylvain Geboers : " Jaroslav était le coureur le plus rapide de son époque. Il méritait d'être champion en 1974, mais malheureusement, les Soviétiques ont eu des actions antisportives, conférant le titre a G.Moiseev. Le dernier Grand Prix en 1974 a Wolhen et le titre mondial seront toujours en mémoire comme l'incident lié a J.Falta. Jaroslav était un pilote rapide et fort, professionnel jusqu'au bout, jamais avec une intention négative. J'avais rencontré J.Falta il y a trois ans a l'occasion du 100è anniversaire de CZ, il avait l'air très en forme. J.Falta nous a quittés trop tot dans le silence, comme il avait vécu. "

Lisez aussi son interview.

Palmarès :
Championnat de Tchécoslovaquie
1970 : 250cc 1er
1977 : 250cc 1er
1978 : 250cc 1er
1979 : 250cc 1er
1980 : 250cc 1er

Championnat du Monde
1971 : 250cc 9è
1972 : 250cc 9è
1973 : 250cc 6è
1973 : 125cc 28è
1974 : 250cc 2è
1975 : 250cc 11è
1976 : 250cc 10è
1977 : 250cc 9è
1978 : 250cc 9è
1979 : 250cc 10è
1980 : 250cc 7è
1982 : 250cc 23è

Motocross des Nations
1978 : 500cc 7è par équipe et 7-16 en individuel

Trophée des Nations
1971 : 250cc 3è par équipe et 11è en individuel
1972 : 250cc 2è par équipe et 8-11 en individuel
1973 : 250cc 3è par équipe et 7-4 en individuel

Inter-AMA
1973 : 250cc 4è
1974 : 250cc 2è

Grand Prix 250cc
1972 : GP Grande-Bretagne Donington Park (1-2)
1974 : GP Italie Gallarate (1-1)
1975 : GP Autriche Sittendorf (1-1)
1978 : GP Autriche (1-2)
Sur la plus haute marche du podium avec la couronne.***
Manches
1974 : Holice (TCH), Karlovac (Yougoslavie), Valkenswaard (Pays-Bas)
1976 : Betekom (Belgique), Holice (TCH)
1977 : Holice (TCH)
1978 : Schwanenstadt (Autriche)
1979 : Sabadell (Espagne)
1980 : Sabadell (Espagne), Holice (TCH)

Superbowl of Motocross
1974 : Los Angeles (1-1-2)


R.De Coster et J.Falta lors de la victoire a Los Angeles.****
Photos : R.Kengeter sauf * Cycle news. **J.Hetjik, *** archives M.Faltova et **** P.Trojan.