Cooper Web
Interview exclusive

Un bon Grand Prix de France 2022 !

Dans l'histoire des Grand Prix, nous n'avons retrouvé que 2 GP de France organisés un 5 juin : 2011 et 2016 a St Jean d'Angely, avec 2 victoires françaises, celles de Steven Frossard et de Romain Febvre. Mais il y a 45 ans il y a eu une victoire française un 5 juin, la première d'un pilote français, Daniel Péan, en Grand Prix. C'était a Karlovac en Yougoslavie en 1977 dans la catégorie des 250cc.


Mais revenons au week-end dernier a Ernée.

On s'est régalé !


Tout commençait bien avec un superbe temps, malgré l'annonce d'orages. Samedi, en championnat d'Europe MX250, Quentin-Marc Prugnières a réalisé une très belle remontée (au dela du top 10 au premier virage) sous les encouragements du public, jusqu'a la quatrième place ! Il échouera au pied du podium final (4-6) le lendemain, après avoir encore bien bataillé pour remonter de la 9è place en fin de premier tour vers la 6è place.QM.Prugnières au pied du podium, rageant !A noter la 13è place de Scotty Verhaeghe (12-11) et que Xavier Cazal (25-30), Killian Vincent (32-37) et Jules Delaporte (37-35) ne scorent pas de points. Voici le podium :
1. Rick Elzinga (NL. 2-3)
2. Cornelius Toendel (N. 9-1)
3. Yago Martinez (E. 1-10)


En EMX 125, sous une pluie battante (première douche froide) le samedi, le circuit est devenu très difficile. Alexis Fueri a bien failli apporter la première victoire française du week-end ernéen. En tête jusque dans le dernier tour, il a commis une erreur qui le classera deuxième derrière Cas Valk et devant Karlis-Alberts Reisulis. Ce dernier remportera dimanche la deuxième manche a l'issue de laquelle, Alexis Fueri, 4è, montera sur le podium final ! A noter le très bon top 5 de Mathis Valin (5-9), le tir groupé (8, 9, 10 et 11è) de Marc-Antoine Rossi (14-5), Adrien Petit (11-15), Tom Brunet (22-6) et Toni Giorgessi (6-DNF). Mathis Barthez termine 19è (13-21), Arnaud Colson 25è (17-DNF), Noah Vampa 27è (24-19). Pierrick Castan ne score pas de points (28-31). Voici le podium :
1. Cas Valk (NL. 1-2)
2. Karlis-Alberts Reisulis (LV. 3-1)
3. Alexis Fueri (F. 2-4)A.Fueri nous a régalés dans la boue !


En MX2, la course qualificative aurait pu être un tournant du championnat. En effet, la chute de Jago Geerts, qui ne bougeait plus l'épaule, nous faisait craindre l'annulation d'un duel annoncé avec Tom Vialle, le lendemain. Rentrant au parc, nous n'avions plus qu'a nous concentrer sur la course de Tom Vialle derrière Simon Laengenfelder très bien parti. Puis vint la deuxième douche froide après les grosses gouttes de l'orage. Placés en haut du circuit pour la course qualificative MXGP avec mes compères du jour, Dilhat et Gualtiero, nous ne voyions pas la grille de départ. Le temps s'écoulait..."Ils doivent refaire la ligne de départ" nous disions-nous ? Une bonne demi-heure plus tard, le départ était lancé et nous annoncions le noms des pilotes afin de suivre leur position : pas de pilotes Honda avec le numéro jaune fluo de Tim Gajser et Mitchell Evans. Chute ? Pas facile de voir les numéros sur les plaques et les maillots crépis de boue ! Deuxième tour, pas de Pauls Jonass, Glenn Coldenhoff, Jeremy Seewer, Jorge Prado, Ruben Fernandez, Alberto Forato, ni de Calvin Vlaanderen. Que s'est-il passé ? Un mouvement de contestation ? Nous le saurons plus tard...En tout cas cette manche a mis en lumière plus particulièrement Henry Jacobi (1) et Brent Van Doninck (3). Une victoire de manche qualif' pour H.Jacobi !En revenant vers le paddock, notre informateur Guy, nous confirma la grève des pilotes.


Le lendemain, jour de Grand Prix pour les championnats du monde, la journée s'annonçait belle avec une météo convenable et une piste parfaite ! En MX2, autant le dire tout de suite, Tom Vialle a répondu présent et a ravi les spectateurs avec sa victoire (1-3).T.Vialle vainqueur de son Grand Prix national ! Il a su contenir le retour de Jago Geerts en première manche et a assuré dans la seconde, la troisième place après avoir chuté et laissé partir les deux pilotes Yamaha. Restait a savoir si Thibault Benistant résisterait aux assauts de son co-équipier ! Ce qu'il fit très brillamment pour s'offrir une victoire de manche et la joie d'un podium ! Tom Guyon ramène un top 10 (12-9), Stephen Rubini méritait largement un top 5, mais une grosse chute a ruiné ses espoirs en deuxième manche (5-DNF), Pierre Goupillon pouvait lui aussi espérer mieux après son passage en septième position en première manche, mais une chute l'a contraint a l'abandon, guidon tordu semble t-il (DNF-13) et Dorian Werlé score 4 points (19-19). Voici le podium :
1. Tom Vialle (F. 1-3)
2. Jago Geerts (B. 2-2)
3. Thibault Bénistant (F. 8-1)


Enfin, dernière catégorie, le MXGP. L'autre chouchou du public français, Maxime Renaux, était attendu après son doublé en Espagne la semaine précédente. M.Renaux en bleu-blanc-rouge. Jolie tenue !Malheureusement une chute aux essais a plombé tout son week-end. Pour ne rien arranger, Nicholas Lapucci a provoqué une chute lors du premier départ, alors que Maxime s'était bien élancé. Reparti dans les derniers, il terminera neuvième. Sixième en seconde manche, il se classe huitième du GP. Jordi Tixier, régulier, termine 11è (10-11), Benoit Paturel 17è (14-DNF) alors qu'il était très bien parti a chaque fois, Christophe Charlier score 4 points, 20è (DNF-17) et Pierre Moine ne score pas de points, 26è (24-23). Voici le podium :
1. Jeremy Seewer (CH. 1-2)
2. Jorge Prado (E. 2-3)
3. Glen Coldenhoff (NL. 12-1)


Grace a une piste toujours au top, notamment avec le triple au fond du circuit et la descente très spectaculaire avec ses ornières, ! ! ! ainsi qu'un public nombreux et des fans bien habillés ! ! ! !Ernée a encore été un succès cette année et souhaitons au motoclub que la prochaine organisation en 2023, LE MOTOCROSS DES NATIONS, soit digne de celle de 2015 !


Sympathiques rencontres tout au long du week-end et sincères remerciements : Jacky, Denis, Gautier, Oxboy family, Guy, Quentin, Tim, Joël, Nico, Mao, Michel, Jean, Gilou, La Mich', Roman, Mr Poirier, Jean-Marie, Bruno, Rich', Maxime, Livia. J'espère n'avoir oublié personne.

A l'année prochaine !Photos : L'archiviste.