Cooper Web
Interview exclusive

Le trio vainqueur : Nicholson, Ray et Rist

Motocross des Nations 1947
  • L'équipe britannique avec le président de la Fédération hollandaise, le secrétaire général et le comité des compétitions.
  • Une vaste foule de plus de 12 000 personnes a assisté à la première édition d'une course internationale de motocross institué par la Fédération Internationale de Motocyclisme et appelé "Motocross des Nations". Cette épreuve a été organisée par Association Royale Néerlandaise des Motocyclistes à Duinrell, près de la La Haye, ce samedi.


    L'intérêt international vu lors de cette manifestation présage d'un bon avenir pour cette course. Le côté sportif de la réunion était du plus haut niveau, ce qui était du dans une certaine mesure au règlement. En effet le temps total des trois meilleurs pilotes serait additionné à la fin des deux manches de huit tours et servirait de classement. Ainsi, en plus du fabuleux spectacle, il y avait l'incertitude d'un éventuel retournement de situation jusqu'au dernier tour. Ce ne sont pas forcément les pilotes les plus rapides qui permettent à leur équipe de l'emporter, les résultats finaux des pilotes plus en arrière du classement comptent aussi !


    Un circuit de 3,2 km

    Le circuit de 3200 mètres, préparé pour l'occasion, n'était pas trop difficile et était plutôt rapide. Il était constitué de chemins et de parties sablonneuses.
    Les changement de dernière minute concernait le team "B" Belge (Marquis était remplacé par M.Cox sur 500 Gillet) et le team "B" Hollandais (D.Rennoy and M.Vierdag étaient remplacés par B.Yansema et Y.A van Tilburg, tous deux sur 350 Matchless). Le team britannique, demeurait inchangé.
    A 3 heures, les Britanniques, Belges et Hollandais, chacun avec leurs deux teams étaient e place sur la ligne de départ. Après avoir entendu les hymnes nationaux, les pilotes sont partis dans un rugissement de moteurs ! Pompea (NL) et Stocker (GB) étaient en tête ! A la fin du premier tour, Pairiot (B) menait la course avec son co-équipier Kindekens, devant Stocker et Nicholson (GB) dans une poursuite haletante. Juste derrière venait Frenay (B) et Bessant (B) suivi de Govaerts (B) en septième position et H.Veer (NL), huitième. P.H Alves ( ) passait en onzième position. De gigantesques batailles avaient lieu sur tout le circuit et les positions changeaient constamment. Mingels (B), le pilote le plus rapide durant les entrainements, n'était que quinzième, Ray, Rist et Jefferies, respectivement dix-huitième, dix-neuvième et vingtième. Le sable et la poussière noircissaient les pilotes et les spectateurs, au fur et à mesure de la bataille.


    Au deuxième tour, Kindekens était leader devant Nicholson, de quelques mètres seulement, et Stocker, cinq secondes derrière. Pairiot, quant à lui, avait rétrogradé au quatrième rang, suivi de près par Bessant, H.Veer et Frenay. Puis Nicholson réalisa une magnifique performance en prenant le large avec neuf secondes d'avance sur Stocker, lors du troisième tour. Kindekens eut quelques ennuis et perdit beaucoup de places. Veer, Bessant et Frenaye étaient proches les uns des autres en troisième, quatrième et cinquième positions. A ce moment-là, Mingels était huitième (derrière Pairiot et Govaerts) et réalisait un magnifique come back. Le duel continuait ainsi avec Nicholon et Stocker, très proches, augmentant d'une manière constante leur avance sur les autres pilotes. Viney se mettait en évidence et prenait la huitième place, au cinquième tour. Les pilotes hollandais étaient assez malchanceux : Y.Veer avait une pédale de frein cassée et Plompea et Roest tous deux connurent des problèmes d'embrayage. Mingels pilotait brillamment pour tenir la troisième place derrière Nicholson et Stocker. Finalement, c'est Bill Nicholson qui réalisa le record du tour en 4 minutes 15 secondes et 5 dixièmes.


    Voici les résultats de la première manche :
    1) Nicholson.B (GB - 500 BSA) 37 mn 41,3 s
    2) Stocker.WJ (GB - 500 Ariel) 37 mn 47,1 s
    3) Mingels.A (B - 500 Triumph) 38 mn 38,1 s
    4) Verr Jr .H (NL - 500 Triumph)
    5) Viney.BHM (GB - 500 AJS)
    6) Frenay.J (B - 500 Gillet)
    7) Bessant.EC (GB - 500 Matchless)
    8) Dom.K (B - 500 Triumph)
    9) Van Hove.A (B - 350 AJS)
    10) Meunier.M (B - 500 Triumph)
    11) Rist.F (GB - 500 BSA)
    12) Alves.P (GB - 350 Triumph)
    13) Ray.C (GB - 500 Ariel)
    14) Van Rijn.J (NL - 350 Triumph)
    15) Govaerts.V (B - 500 Gillet)


  • B.Nicholson, vainqueur de la première manche et deuxième au génétal.
  • Après une course de pilotes experts hollandais, les équipes et les réservistes sont partis pour la seconde manche ! Mingels mena dès le début et à la fin du premier tour, il avançait déjà une avance de quinze secondes sur Scovell et Nicholson. Viney était en quatrième position, tout juste devant trois Belges, Meunier, Frenay et Van Hove. Mais au troisième tour, Nicholson et Stocker se sont touchés : Stocker est tombé et Nicholson s'est arrêté pour voir s'il était sévèrement touché. Du coup Scovell s'est emparé de la deuxième place. Puis Van Hove très rapide, doubla Viney et Meunier, durant le même tour. Puis Scovell passa à la cinquième place et Nicholson le suivait. Pendant ce temps, Mingels avait augmenté son avance à quarante-cinq secondes ! Il avait un style remarquable et réalisa la meilleure performance du jour. Durant cette manche, il devint évident que l'équipe britannique A et l'équipe belge B étaient les meilleures et s'étaient battues l'une contre l'autre dans un combat rapproché. Les deux équipes hollandaises étaient éliminées, en fait trois pilotes hollandais terminèrent la seconde manche.


    Au cinquième tour, Mingels avait quarante secondes d'avance sur Van Hove, suivi de Meunier et Viney. Nicholson était cinquième, poursuivi activement par Scovell, Alves, Dom, Veer et Frenay. Ceq cinq-là se livraient à une bataille féroce ! Ray et Rist étaient au milieu du pack et de disputaient la treizième place. Vers la fin de la manche, Ray se retira à cause d'ennui de moteur. Dans le dernier tour, Van Hove eut des ennuis mécaniques et perdit 10 places. ainsi Meunier prit la deuxième place avec Viney en troisième position, avec à ses trousses Nicholson, qui grâce à un savant pilotage réussit à conserver sa quatrième place.


    Voici les résultats de la seconde manche :
    1) Mingels.A (B - 500 Triumph) 37 mn 36,2 s
    2) Meunier.M (B - 500 Triumph) 38 mn 36,3 s
    3) Viney.BHM (GB - 500 AJS) 39 mn 14 s
    4) Nicholson.B (GB - 500 BSA)
    5) Bessant.EC (GB - 500 Matchless)
    6) Edge.C (GB - Macthless 500)
    7) Rist.F (GB - 500 BSA)
    8) Govaerts.V (B - 500 Gillet)
    9) Verr Jr .H (NL - 500 Triumph)
    10) Frenay.J (B - 500 Gillet)
    11) Dom.K (B - 500 Triumph)
    12) Scovell.RJ (GB - 500 BSA)
    13) Jefferies.A (GB - 500 Triumph)
    14) Delhaes.L (B - 350 AJS)
    15) Ray.C (GB - 500 Ariel)


    Au classement cumulé des temps des deux manches, Auguste Mingels termine premier en individuel, mais l'équipe A britannique est la plus rapide avec les trois pilotes Nicholson, Rist et Ray, de neuf secondes. Ce fut une victoire bien méritée et âprement disputée, qui a pleinement satisfait les organisateurs qui souhaitaient que la meilleure équipe gagne. Espérons que pour l'année prochaine, lorsque cet événement sera organisé en Angleterre eu en Belgique, d'autres pays pourront y participer.

    Voici le classement final :
    1) Mingels.A (B - 500 Triumph) 1h 16 mn 6,3 s
    2) Nicholson.B (GB - 500 BSA) 1h 17 mn 0,5 s
    3) Meunier.M (B - 500 Triumph) 1h 18 mn 14,7 s
    4) Viney.BHM (GB - 500 AJS)
    5) Bessant.EC (GB - 500 Matchless)
    6) Verr Jr .H (NL - 500 Triumph)
    7) Rist.F (GB - 500 BSA)
    8) Frenay.J (B - 500 Gillet)
    9) Alves.PH (GB - 350 Triumph)br> 10) Dom.K (B - 500 Triumph)
    11) Govaerts.V (B - 500 Gillet)
    12) Van Hove.A (B - 500 AJS)
    13) Ray.C (GB - 500 Ariel)
    14) Jefferies.A (GB - 500 Triumph)
    15) Delhaes.L (B - 350 AJS)

    Voici le classement par équipe :
    1) Angleterre A
    2) Belgique B
    3) Belgique B
    4) Angleterre B

  • Derrière E.Bessant, en partie caché par la poussière, se trouve B.H.M.Viney et plus loin V.Govaerts.

  • Source et photos : The Motorcycle du 31/07/1947