Cooper Web
Interview exclusive

Champion de France 500cc 1961 !

André Chuchart
  • André Chuchart a Saint-Quentin.
  • Motocross History : Comment avez-vous débuté en motocross ?
    André Chuchart (AC) : J'ai débuté le motocross en 1948. Je m'étais préparé une DKW 200cc 2 temps dans le garage d'un oncle situé, non loin de chez moi. Ma première course fut a Douai.

  • Le motocross de Douai, première course d'André Chuchart.*
  • En 1953 et 1955, vous terminez 6è et 4è du championnat, sur une seule manche de plus d'une heure, comment s'étaient déroulé ces courses ?
    AC : Je ne me souviens plus des courses, mais je me rappelle qu'en 1953, je participais aussi au championnat en catégorie 350cc et ma moto était tombée en panne avant le départ et je n'avais pas pu participer a la course.


    En 1956, vous gagnez une épreuve mais ce n'est pas suffisant pour gagner le titre, êtes vous déçu ?
    AC : Je n'ai pas du tout été déçu. J'étais déja content d'avoir remporté une épreuve, en plus dans ma région a Cassel, après un beau duel avec Robert Klym !


    Entre 1957 a 1960, vous ne décrochez toujours pas de titres malgré de bons classements dans le top 10, pensiez-vous être titré au moins une fois ?
    AC : Je ne me suis jamais découragé, je prenais les courses l'une après l'autre sans se fixer d'objectif précis en terme de carrière.

    1961, c'est la délivrance avec le titre ?
    AC : Non, ça a été juste un grand moment !

  • André Chuchart Champion de France !*
  • Avez-vous été plus aidé au niveau matériel ou financier suite a ce titre ?
    AC : Non, il n'y a pas eu de changement après le titre.


    E1962 : le titre se joue a la dernière épreuve : celui qui terminerait devant l'autre a la 1ère place serait champion, était ce une finale intense ?
    AC : Oui, je menais la course, puis j'ai crevé et J.Hazianis m'a doublé.


  • André Chuchart méritait le titre mais une crevaison en a décidé autrement.*
  • En 1963 et 1965 le titre passe tout près car vous terminez deux fois deuxième. Etes-vous déçu ?
    CH : Non, je n'ai pas été déçu car je donnais toujours le maximum en course. Comme cela, je n'avais pas de regrets.

  • En couverture d'un Moto Revue en 1963 : le meilleur crossman français depuis Gilbert Brassine.*
  • J.Hazianis, G.Bertand, Robert et René Klym et les autres pilotes étaient des adversaires ou des amis ?
    AC : Les pilotes étaient tous des amis mais nous ne nous faisions pas de cadeaux en piste. Malheureusement le soir, il n'y avait jamais de " troisième mi-temps" pour moi, car je devais rentrer rapidement pour mon travail le lundi !


    Avez-vous réalisé une saison complète de Grand Prix ?
    CH : Non, car il y avait trop de déplacements pour concilier une vie professionnelle avec les courses moto.


    Racontez-nous cette 3è place au GP de France 500cc en 1963 ?
    CH : Je suis parti en tête en première manche et j'ai gardé cette place pendant plusieurs tours !

  • André Chuchart lors du Grand Prix a St-Quentin.*
  • André Chuchart sur le podium aux côtés de R.Tibblin et J.Smith.*
  • Et aussi cette 5è place Namur en 1964, lors du Grand Prix de Belgique. Aimiez-vous ce circuit ?
    CH : Namur était un circuit difficile mais je l'aimais. Sinon, je n'ai pas d'autres souvenirs précis.

  • André Chuchart bien placé derrière S.Lundin au départ du Grand Prix de Belgique.**
  • Quels étaient vos circuits favoris ?
    AC : Cassel, Rouen, Vesoul et Laguépie, la où j'ai obtenu mon titre en 1961 !

  • En couverture de Moto Revue après son titre a Laguépie.*
  • Quel est votre plus lointain Grand Prix ?
    AC : La Suède a été mon plus lointain déplacement, c'était pour le Motocross des Nations. J'ai été favorablement impressionné par ce pays, où tout était propre et bien organisé en plus des beaux paysages. Je suis allé aussi en Allemagne, aux Pays Bas, en Belgique, en Angleterre et en Suisse.


    Aviez-vous un mécanicien ?
    AC : Non, mais j'étais accompagné de Zenon, qui était plutôt mon chauffeur, mon accompagnateur. Il s'occupait de la maintenance de ma moto entre les manches pendant que je tentais de me reposer. C'était moi qui préparait mes motos.


    Avez-vous une anecdote en course ou hors course ?
    AC : Je me souviens d'une course a Rouen et j'avais crevé. Avec Zenon, nous avions effectué le changement de roue sur le bord de la piste en 53 secondes !!


    Etait-ce une bonne époque ?
    AC : C'était une belle époque. ll y avait une grande solidarité entre les coureurs et les gens qui venaient voir les courses de motocross étaient enthousiastes.


    Palmarès :
    Champion de France 500cc Inter 1961
    Vice-Champion de 500cc Inter en 1962, 1963 et 1965
    3ème du Grand Prix de France 500cc 1963
    Vainqueur de 5 épreuves de championnat de France
    Motocross des Nations : 4ème en 1963 et 1965, 5ème en 1964 et 6ème en 1962
    Plus de 300 victoires

  • André Chuchart a eu droit a son rond-point a Vitry en Artois !***
  • Photos : archives G.Lefèvre, * Moto Revue, ** archives JL.Dumont et *** Thorleif.