Cooper Web
Interview exclusive

Sedlcany 1973
Un départ en 250cc.

C'est a la fin de l'été que se sont retrouvés les pilotes des armées amies pour la Spartakiada ! Malheureusement c'était étouffant et le circuit était enveloppé de nuages de poussières. Néanmoins, tous les spectateurs présents ont pu remarquer les changements qui ont eu lieu, afin de permettre aux organisateurs d'accueillir de grandes compétitions, y compris des épreuves du championnat du monde.


Il y a eu énormément de travaux : le milieu de vallée n'est plus un marécage, mais un espace aménagé pour les spectateurs et la zone des départs a été remplie de sable. Des remblais ont été érigés et des clotures ont été posées. Enfin, pour l'animation, l'Armée et Svarzam ont crée ici, un stand représentant les sports tout-terrain. L'organisation fut parfaite et le spectacle fut excellent.


Les deux catégories ont roulé séparément, les pilotes ont été classés individuellement et un classement par équipe a célébré les vainqueurs. Chaque catégorie a été complétée par l'inscription de jeunes pilotes de l'Armée tchécoslovaque, mais leur classement n'a pas été comptabilisé. Cependant, beaucoup d'entre eux ont montré d'excellentes qualités.


On pouvait supposer que les meilleurs duels auraient lieu entre les pilotes tchécoslovaques et soviétiques, c'est a dire entre les pilotes qui sont des adversaires réguliers dans les deux catégories des Grands Prix du championnat du monde. Le public apprécia particulièrement les bagarres des 250cc. Moiseev et Rulev sur KTM qui étaient les grands favoris, n'étaient pas suffisamment en forme pour contrer la performance de J.Falta, puis en fin de manche de Baborovsky. En seconde manche, Moiseev s'est rattrapé après avoir doublé J.Falta en milieu de manche.


En 500, la victoire fut encore plus écrasante pour les pilotes locaux. Stodulka, Toman, Hamrsmid et Zelenka ont dominé tous les pilotes, Soviétiques, Hongrois et Polonais. Les Soviétiques se sont rattrapés en seconde manche grace a Efimov notamment. A noter que l'équipe soviétique était composée de jeunes pilotes. Les Hongrois et Polonais avaient un bon niveau de pilotage, mais ils manquent de contacts réguliers avec les pilotes internationaux. Bien qu'ils aient roulé dans la seconde moitié du peloton, ils se sont battus avec courage et ont certainement acquis une expérience précieuse.



Jaroslav Falta vainqueur en 250cc, avec J.Hrebecek.

Voici les classements.

250cc :

1) Falta.J (TCH-CZ) 3 pts (1-2)

2) Moiseev.G (URS-KTM) 4 pts (3-1)

3) Baborovsky.A (TCH-CZ) 5 pts (2-3)

4) Rulev.P (URS-KTM) 8 pts (4-4)

5) Shinkarenko.L (URS-KTM) 11 pts (6-5)

6) Velky.Z (TCH-CZ) 11 pts (5-6)


500cc :

1) Stodulka.J (TCH-CZ) 2 pts (1-1)

2) Toman.O (TCH-CZ) 4 pts (2-2)

3) Hamrsmid.O (TCH-CZ) 6 pts (3-3)

4) Efimov.N (URS-CZ) 10 pts (6-4)

5) Popenko.V (URS-CZ) 11 pts (5-6)

6) Bobyglo (URS-CZ)

6) Zelenka (TCH-CZ) 4-X

6) Konecny.K (TCH-CZ) X-5


Par équipe :

1) Tchécoslovaquie 15 pts

2) URSS 27 pts

3) Pologne 66 pts

4) Hongrie 66 pts


Source et photos : Svet Motoru