Cooper Web
Interview exclusive

On a des rêves...

Greg Aranda l'homme de la superpole !
  • Greg Aranda dans ses oeuvres !
  • Depuis quand la superpole est devenue une spécialité ?

    Depuis toujours, depuis que la superpole existe, depuis les années Bercy, j'ai toujours performé dans ce domaine. Cela faisait un moment que je n'avais pas joué devant, comme cette année, donc c'était plutôt cool !

    Qu'est ce qui vous plait dans la superpole ?

    Le fait que ce soit un tour chrono, il faut vraiment arriver a trouver un juste milieu entre attaquer comme un fou et rouler propre a la fois, parce qu'il ne faut pas faire d'erreur. Je trouve le concept assez sympa.

    Est-ce que le tour a pied vous aide a réaliser un bon tour chrono ?

    Bien sûr, le tour a pied, repérer la piste, ensuite, il y a tous les essais, les chronos, donc on a le temps de bien voir la piste. Il faut bien se visualiser la piste dans la tête pour réaliser le tour parfait. C'est comme les skieurs, quand ils font le slalom. Dans leur tête, ils se le font 50 fois avant de faire la descente parfaite. Et la sur un tour, c'est pareil. Alors qu'en course, il y a le départ, il y a beaucoup de choses qui rentrent en jeu et c'est plus compliqué de se dire, je vais faire ca et je vais faire ca, il y a les autres pilotes au milieu. La vraiment, on est tout seul sur sa moto donc on peut vraiment se concentrer sur ce que l'on va faire. Par contre, je ne regarde pas le tracé de la piste.

    Pendant la superpole, est-ce que l'on sent qu'on est rapide sur une partie du circuit ?

    Oui. On est tellement a fond, on donne le maximum sur chaque centimètre de la piste. Oui on le sent, si on se rate un peu, si on fait des petites erreurs, on sent que l'a perdu un peu de temps, mais c'est un tour, donc on donne tout jusqu'au bout et ensuite on regarde l'écran géant pour voir ce qui s'est passé.

  • Greg Aranda a fond ! *
  • Avant le week-end vu le plateau, aviez-vous envisagé de gagner une superpole ?

    Non. Après, on y pense toujours. Nous avons des objectifs, des rêves, un peu. On se met des trucs dans la tête. Le premier soir quand j'ai fait le troisième temps alors que j'avais fait une petite erreur, je n'étais pas très loin, je me suis dit que ça allait être possible le deuxième soir. Donc, j'ai réussi a le faire. Après cela reste un tour, c'est un truc de dingue, mais ce n'est pas comme si j'avais gagné une finale.

  • Le patron du team Yamaha GSM-Dafy-Michelin et ses pilotes fêtent le superpoleman !
  • Le public, on l'entend ?

    Oui, on l'entend a bloc !

    Est-ce que votre saut a l'arrivée fait la différence ?

    Non pas du tout, la cellule est en bas de l'appel, donc le dernier saut ne compte pas et oui ce saut était assez cool !

  • Le saut spectaculaire de Greg Aranda a l'arrivée !
  • Résultats de la superpole de dimanche.
  • Photos : facebook Greg Aranda et * K.François