Du même thème
Recherche

accès rapide
por361.jpg
3541

Nilsson Jorgen


15/09/2014

Rolf Tibblin a été son mécanicien !

Par L'archiviste
Pilote International

Q� : Comment as-tu découvert la moto ?

R� : Quand j’ai eu 7-8 ans, mon frère m’a donné sa mobylette et j’ai emprunté une mini moto qui appartenait � Kent Andersson. C’était le champion du Monde de vitesse 125cc (en 1973 et 1974), il habitait le même village que moi.

Q� : Où et quand a eu lieu ta première course ?

R� : J’avais 12 ans et ma première course était en 50cc. C’était dans une petite ville appelée Alingsas. Je suis tombé et la moto n’a jamais voulu redémarrer. Du coup j’ai pleuré.

Q� : Quand as-tu décidé que le motocross serait ton métier ?

R� : J’avais 17 ans quand j’ai décidé de me consacrer � 100% au motocross.

Q� : As-tu été pilote d’usine ?

R� : J’ai été pilote d’usine chez Husqvarna avec Rolf Tibblin comme mécanicien !!


� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Jorgen Nilsson et Rolf Tibblin au GP de France 1985


Q� : Dans quel team as-tu eu les meilleures conditions pour rouler ?

R� : En 1987, avec Honda White Power, j’avais vraiment de bonnes conditions. J’avais un logement gratuit proche de l’usine White Power, un mécanicien, un salaire, des bonus et j’avais la liberté de signer des contrats avec les équipementiers� : casques, bottes, pantalons, maillots, etc. C’était sympa cette année-l� car j’avais un petit fan club français� !

Q� : Combien de titres nationaux as-tu décroché ?

R� : Je suis champion de Suède en 1983, 1988 et 1991 et aussi beaucoup de places de vice champion.

Q� : As-tu couru dans des contrées exotiques ?

R� : Oui, au Japon troisfois, en Afrique du Sud. C’était pour le championnat du Monde, l’ouverture. J’y ai gagné une manche et finit deuxième au général derrière Jacky Vimond. En Amérique du sud, également. Cinq fois� : Brésil, Venezuela, Argentine. Et puis en Union Soviétique et en Inde. En Inde c’était � Poona pour le supercross. J’y avais gagné les quatre courses� !

Q� : Préférais-tu le motocross ou le supercross ?

R� : Je préférais le motocross sur de bons circuits.

Q� : Aurais-tu aimé faire des courses sur glace ?

R� : Cela aurait été amusant de courir en «� ice race� ». En Suède, Nous roulions sur les lacs en hiver quand la glace est très dure.

Q� : Quels étaient tes circuits préférés ?

R� : J’aimais les circuits avec de la bonne herbe naturelle comme en France, Suisse et Autriche� : Payerne, Schwanenstadt. J’aimais bien Iffendic aussi et d’autres circuits en France.


� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Jorgen Nillson � Iffendic pour le GP de France 1987


Q� : Quel est ton plus beau trophée ?

R� : Mon plus beau trophée est celui que j’ai ramené d’Inde. Il est en argent, il a deux boules avec des ailes sur le dessus et est très haut� !

Q� : Qui était ton idole quand tu étais jeune ?

R� : Mon idole, quand j’avais douze était…Heikki Mikkola� ! Il a été quadruple Champion du Monde� !

Q� : Quels ont été tes plus farouches adversaires ?

R� : Jacky Vimond, Jean-Michel Bayle, Eric Geboers et Georges jobé.


� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Sacré duel avec Eric Geboers au GP du Portugal 1987


Q� : As-tu gagné un Grand Prix de Suède ?

R� : Oui en 1993 � Vasteras. C’était tout simplement génial� ! Je fais 1-2-2 et je gagne devant Marcus Hansson. Il y avait beaucoup de spectateurs, la famille et les amis� ! C’est un sentiment fantastique� !

La semaine d’après en Finlande, je mène la première manche mais j’abandonne � trois tours de la fin. Je perds 25 points ce week-end l� . Quand on sait que le championnat s’est joué � trois points…

Q� : Qu’a représenté pour toi une sélection pour la Suède au Motocross des Nations ?

R� : Cela a été un honneur pour moi de courir pour la Suède et je me suis toujours donné � 100% pour l’équipe. Je n’ai malheureusement que trois sélections parce que j’avais un différent avec la personne qui sélectionnait les pilotes. Donc il m’a puni en ne me sélectionnant pas.

Q� : Quels sont tes meilleurs résultats au MXDN ?

R� : En 1984, nous avons vécu une super journée. C’était en Suède et � l’époque il y avait encore le Trophée des Nations. Avec H.Carlqvist, C.Carlsson et A.Eriksson, nous avions terminé deuxièmes derrière les Etats-Unis� ! J’ai terminé septième de la deuxième manche derrière Ward, Glover, Jobé, Carlqvist, Thorpe et Rinaldi� !! Et en 1993 en Autriche � Schwanenstadt, avec J.Karlsson et M.Hansson, nous avons terminé troisième derrière les Etats-Unis et la Belgique. Pour ma part, j’ai terminé deux fois deuxième en catégorie 500 et deuxième et cinquième au scratch� ! Je menais la première manche jusqu’� deux tours de la fin, Kiedrowski m’a passé. Ce qu’il faut noter, c’est que c’est la dernière année où la Suède était sur le podium.

Palmarès

Champion de Suède en 1983, 1988 et 1991 en 250cc

Vice Champion du Monde en 1993 en 500cc

3è du Championnat du Monde 1987 en 250cc

Photos� : Archives J.Nilsson et M.Rougé avec son aimable autorisation

Vos commentaires
Articles du même thème