1. 20 au 26/11/1990 : 2 pilotes soviétiques rouleront à Bercy ! V.Gaouchis et A.Krestinov seront managés par G.Moiseev.

    20 au 26/07/2015 : Romain Febvre remporte son 5è Grand-Prix de la saison à Loket devant Bobryshev et Desalle. Il converve la plaque rouge de leader.

    09 au 15/02/1976 : Beta fait le grand saut en motocross cette année ! Elle a pris sous contrat G. de Roover, vice-champion du monde en titre.

    29/12 au 04/01/2015 : C'est reparti pour une saison de Supercross aux Etats-Unis ! Anaheim ouvre ce samedi 3, avec un titre vacant, R.Villopoto disputant les GP !

    03 au 09/03/1985 : Jacky Vimond gagne l'ouverture du mondial 250 à Corobrick en Afrique du Sud devant Jorgen Nilsson et Arno Dreschel

    01 au 07/04/1968 : M.Jacquemin remporte l'épreuve qualificative du National 500cc devant JC.Sauton, G.Estaque, R.Darrouy et F.Lucas.

    15 au 21/10/1979 : pour le dernier cross inter de la saison en France à Orly, R.Diffenbach s'impose devant Schmitz et Bruno.

    19 au 25/09/2016 : à Maggiora, la France remporte son 3è Motocross des Nations de suite, devant les Pays-Bas et les Etats-Unis !

    28/12/1987 au 03/01/1988 : JB.Basaïa sera officiellement pilote Suzuki via son concessionnaire Speed Bike en 1988.

    04 au 10/12/1961 : un bruit court actuellement, qu'un moteur tout alu est en préparation Pfalfingen

    20 au 27/01/1957 : selon les demandes des clients, Royal Enfield propose des compressions, des puissances moteurs et des boîtes de vitesses différentes.

    23 au 29/05/1977 : la ligue de Lorraine remporte la Coupe des Provinces de France avec Meneau, Glada et Hittinger devant le Dauphiné et la Normandie.

    21 au 27/07/1979 : H.Carlqvist déclare dans une interview : l'important c'est la condition physique. Cet hiver, j'ai mis le paquet : ski de fond et musculation

    31/08 au 06/09/1992 : Les USA remportent le MXDN chez les Aussies avec 9 pts. Une épreuve serrée puisque les Belges (12p), les Anglais (16p) et les Français (17p) les suivent.

    20 au 26/04/2015 : Marvin Musquin décroche son premier titre US en SX Lites à East Rutherford !!! Il y remporte sa 6è victoire en 8 courses.

    10 au 16/09/1978 : G.Rahier n'a pas encore signé avec Yamaha. Le champion belge annoncera son transfert dans une quizaine de jour lors d'une conférence de presse

    08 au 14/11/1965 : une victoire pour le Major Taylor. Une classe de 501 750cc sera l'essai pendant 2 ans.

    06 au 12/04/1977 : la Suède remporte le classement par équipe du cross inter de Thomer la Sogne devant l'Allemagne et la France 1

    08 au 14/03/1983 : JJB battu ! Coco Gomez a remporté le cross inter d'Isle-sur-Sorgue devant Bruno, Lindqvist, Rahier et Gervaise

    21 au 27/09/1966 : JP.Servais est devenu Champion 250cc de la ligue Ile de France devant Frederik et Guidou

    08 au 14/03/1965 : M.Lesueur est réelu Président de la Commission de Motocross l'unanimité.

    31/03 au 06/04/1991 : Y.Demaria et Y.Kervella s'imposent à Gaillefontaine pour la suite du championnat Elite nouvelle formule : 2-1-1 et 2-3-2

    02 au 08/06/1991 : JMB remporte le titre de Champion US de supercross 250, lors de l'épreuve d'Oklahoma. 2 courses avant la fin !

    10 au 16/02/1958 : les prix accordés aux pilotes Inter seront de 420 000 Francs pour 1958. en effet il y aura 21 pilotes contre 20. Soit 10 000 Francs pour le 21è.

    04 au 10/05/1959 : Jeff Smith s'impose tout juste devant Jean Hazianis et Robert Klym à St Thibery. Les 2 pilotes français ayant chacun remporté une manche.

    16 au 22/01/1978 : D.Duflos a opté pour la TGM, nouvellement importée. Il disputera le championnat 125cc inter.

    22 au 29/09/2013 : à domicile, l'Allemagne n'a pas pu conserver son titre lors du Motocross des Nations. La Belgique gagne devant les USA et l'Italie.

    25 au 31/01/1971 : le vainqueur de la Coupe de France se verra remettre un magnifique trophée appelé Coupe de France rarement vu : ce sera un trophée de football.

    01 au 08/01/2014 : Ken Roczen s'impose lors de l'ouverture à Anaheim 1 devant Dungey et Reed pour sa 1ère saison en 450 en Supercross !

    24 au 30/08/2015 : Romain Febvre devient Champion du Monde MXGP pour sa première année dans la catégorie !!

    04 au 10/08/1973 : Willy Bauer gagne le GP de Belgique avec moins de 1,4 seconde d'avance dans chaque manche ! Il prend la tête du général avant les deux derniers Grand Prix.

    17 au 23/08/1964 : razzia Soviétique à Lacapelle-Marival ! Arbekov, Draougs, Sokolov aux trois premières places, puis suivent Grigoriev et Tijurine en 5è et 6è position

    25 au 31/10/1976 : JJ.Bruno remporte le motocross des vendanges organisé par le MC Beaucaire-Tarascon devant D.Terroitin et L.Jallat

    25/06 au 01/07/1979 : 11 ans que les Britanniques n'avaient pas remporté leur Grand Prix national. Graham Noyce l'emporte Farleigh Castle et file vers le titre de World Champ' !

    09 au 15/10/1961 : Maïco revient de manière officielle avec 3 pilotes : Specht, Betzelbacher et Walz

    26 au 31/12/1989 : dans une interview P.Vehkonen en dit plus sur ses mauvais débuts de course : news

    21 au 27/05/1990 : c'est à Dalecin en Tchécoslovaquie que Jacky Vimond a disputé son dernier Grand Prix. Jacky a remporté un titre mondial et 13 GP. Salut Champion !

    17 au 23/11/1980 : Un Américain en GP250 ! Mike Guerra va disputer tout le championnat après une pige en 1979 en Finlande et Suède pour le compte d'Husqvarna

    22 au 28/09/2014 : Organisé pour la 1ère fois en Lettonie, le MXDN a été remporté par la France grâce un fantastique G.Paulin (1-1) bien aidé par S.Frossard et D.Ferrandis !!

    28/05 au 04/06/1972 : Ouverture du Junior JC.Bontemps remporte la 1ère épreuve devant Delrue et Bordet

    15 au 21/03/1971 : La FFM via la commission de motocross a officialisé la coupe de France 1971. Elle verra la confrontation entre les différents pilotes des ligues (licenciés inters exclus).

    23 au 29/08/1982 : C'est à Vimmerby que Dany Laporte est devenu le 2ème Américain, Champion du Monde ! Il devance Jobé et Van Der Ven.

    23 au 29/02/1948 : la FFM souhaiterait que lors de la prochaine Assemblée Générale, un ou deux spécialistes du motocross figurent parmi les représentants des clubs.

    17 au 24/03/2013. Tilly-sur-Seulles : des anciennes et des anciens... A ne pas manquer ce week-end, le traditionnel motocross de Tilly-sur-Seulles (14) avec notamment une épreuve inter réservée aux anciennes, avec des pilotes de renoms, tels Noyce, Péan, Schmitz et bien d'autres encore...

    08 au 14/06/1970 : Jacques Vernier ne pourra participer au 20 ans du club d'Holice, lors du GP 500 pour cause de championnat de France la même date !

    02 au 09/07/1985 : Y.Kervella (1-2-1) remporte à 'domicile' à Romagné l'épreuve de championnat de France devant O'Perrin (2-4-3) et l'innatendu Sylvain Trioux (6-3-3)

    06 au 12/09/1976 : Werner Schutz s'impose à Rouen devant Christian Lhomme et Herbert Stauch. 4 autres Français dans les 10

    04 au 10/01/2016 : première victoire pour J.Andersson et Husqvarna en Supercross US ! C'était en catégorie 450cc Anaheim 1 !

    13 au 20/07/1975 : Finale à Martigné du Championnat 125 Junior lancé sur les chapeaux de roue. Avant cette finale, D.Vimont est en tête devant M.Fisher et E.Perrin

    17 au 23/02/1986 : KTM remporte les 7 premières places de l'enduro du Touquet avec notamment K.Van der Ven en 500cc et O.Perrin en 250cc

    30/03 au 07/04/1958 : Nouveauté lors du motocross de Thomer cette année, les pilotes partiront au feu vert, car le terrain est maintenant pourvu du système électrique de départ.

    17 au 24/03/2013 : un hors-série vintage ? Il se murmure sur certain forum qu'un MV Hors-Série spécial Vintage serait prévu pour la fin avril...affaire suivre donc !

    27/04 au 04/05/1968 : Un Tchèque à St-Thibéry pour le 1er Mai ! Pour la 1ère fois le club reçoit un pilote Tchèque : il s'agira de Frantisek Stanek

    05 au 11/11/1990 : Hat trick pour Damon Bradshaw !!! L'officiel Yamaha s'impose pour la troisième fois de suite au supercross d'Osaka devant Matiasevich et LaRocco.

    04 au 11/03/1979 : GP de Saint-Lô JJB et sa KTM ont remporté le GP de la ville de St-Lô devant Autio, Vimond.D et Vanet

    05 au 11/05/1975 : A Montgueux, Kobele signe le triplé devant Harvey et de Roover. Francis Senes est le premier français.

    16 au 23/02/1962 : Ouverture de la saison à Montargis 16 au 23/02/1962 : Ouverture de la saison à Montargis

    27/03 au 04/04/1949 : Motocross de la Citadelle Victor Leloup remporte le 4è motocross de Namur devant Spiroux, Cox, Govaerts et Milhoux

    19 au 25/10/1992 : le fan club de Cyril Porte n'a pas hésité à envahir la piste du supercross de Lyon, pour supporter le Stéphanois, façon fanfare-carnaval !

    05 au 12/02/1961 : Paul Godey fait école chez les Belges. Nic Jansen vient de nous annoncer qu'il roulera cette année sur une Greeves 250, que lui a procurée l'importateur de la marque en Belgique.

    12 au 18/01/1986 : J.Vimond et Y.Kervella s'envoleront pour les USA le 13 janvier afin de s'entraîner en Californie sous la direction de Roger de Coster

    22 au 28/06/1964 : Pierre Jolliet a reçu presque tous ses engagements pour les GP de l'été : URSS, Pologne et Allemagne de l'Est. Il manque encore celui d'Helsinki

    11 au 17/10/1971 : Joël Robert remporte à Rixensart la coupe de la Reine, devant le Roi et la Reine !

    25/04 au 01/05/2016 : 3ème Grand Prix consécutif (1-4) pour Tim Gajser au terme d'une superbe remontée en 2è manche Kegums en Lettonie.

    17 au 23/05/1982 : Brad Lackey remporte le GP d'Autriche à Sittendorf devant Thorpe au temps (3-1 contre 1-3). Il consolide sa première place au classement.

    16 au 22/11/1992 : JMB a fait ses adieux au supercross lors de Bercy X, en gagnant le dernier soir devant J.Stanton...

    28/03 au 03/04/1949 : le quatrième motocross de la Citadelle a vu la victoire de V.Leloup devant Spiroux et Cox

    06 au 13/02/1977 : L'écurie McNeil Jeans se renforce Après Bruno c'est Pean, Jallat, Gomez, Guérin, Ollier, Dugas, Sauton, Collot, Bontemps, Bouquin, Boniface Bros, Leblanc, Tougeron, Sénes, Drobecq et Torche qui ont rejoint la marque de P.Pommier.

    24 au 30/06/1991 : le congrès d'automne FIM annoncera peut-être la grande révolution : les GP 1993 au format supercross...

    21 au 27/04/1986 : un doublé pour P.Perrier lors de l'ouverture du 125cc Inter St Chéron devant O.Robert et les Bayle Brothers.

    02 au 08/02/1970 : le champion de Suisse National 250, Peter Willemin, bénéfiera de l'appui de l'usine Maïco pour la prochaine saison.

    04 au 10/08/1952 : les prix pour les 3 premiers du GP de France sont annoncés : 100 000, 60 000 et 40 000 FRF

    29/08 au 05/09/1960 : Le Motocross des Nations à Cassel, se déroulera en 2 séries de 15 tours (30 km) et une finale de 25 tours (50 km) !

    02 au 09/03/1980 : Graham Noyce étrenne sa superbe Honda usine à Sint Anthonis. Noyce n'a laissé aucune chance, même aux spécialistes du sable. Il gagne devant Herlings, Van der Ven, Schmitz et Man Vierlo.

    15 au 21/08/1983 : H.Carlqvist décroche enfin le titre 500cc à Sint-Anthonis, juste devant A.Malherbe (7 pts).

    02 au 08/10/1950 : Victor Amedeo remporte le motocross d'Automne du Groupement Sportif de l'Ile de France

    26/10 au 01/11/1947 : remis de sa fracture à la cheville, Paul Poitte 26/10 au 01/11/1947 : remis de sa fracture à la cheville, Paul Poitte

    07 au 13/04/1975 : L'officiel Montesa F.Lancho remporte la 1è manche du championnat d'Espagne Esplugas devant D.Gris, J.Saiz, J.Sanchez et Olivencia

    02 au 08/02/1964 : cette année les concurrents du championnat de France Inter-Experts porteront le même n° dans chacune des 5 courses, correspondant leur classement en 1963.

    21 au 27/09/2015 : La France remporte pour la première fois domicile le Motocross des Nations et conserve ainsi son titre !

    08 au 14/12/1980 : dans une interview B.Lackey précise son surnom : c'est de l'argot californien, ça veut dire chouette. I've got a bad car !

    08 au 14/09/1971 : Ake Jonsson a survolé le MXDN à Vannes en remportant les 2 manches.

    13 au 19/10/1980 : H.Schmitz quitte Maïco pour rejoindre R.Diffenbach et F.Kobele chez Honda Allemagne

    29/10 au 04/11/1990 : Micky Dymond est en contact avancé avec Yamaha Italie pour rouler en GP 250 l'année prochaine

    31/07 au 06/08/1961 : malgré la victoire de Sagette à Lavoux, Bourgeois est sacré Champion de France de side-car cross devant Sagette et Garcia.

    29/04 au 05/05/1957 : Jaromir Cizek remporte le premier Grand Prix de la Coupe d'Europe 250 cc Genève devant B.Stonebridge et A.Colin

    09 au 16/06/1973 : les élèves grecs de Roger de Coster ont bien progressé suite à ses conseils : 10 secondes au tour de gagnées en moyenne !

    16 au 22/10/1989 : P.Perrier (1-1) et Y.Kervella (2-1) ont remporté lors du Championnat de France le 1er supercross organisé Marseille.

    29/10 au 04/11/1956 : lors du congrès de la FIM, il a été décidé de promouvoir le Championnat d'Europe au rang mondial. il y aura 9 Grand Prix comptant pour le Championnat du Monde 1957

    17 au 23/12/1979 : les droits pour organiser un cross inter en 1980 passent de 2600 FRF 3300 FRF

    08 au 14/08/1960 : de source officieuse on annonce B.Nilsson et R.Tibblin dans une équipe d'usine BSA pour 1961 ...

    21 au 28/07/1963 : le motocross de Nozay reporté à cause des inondations en Mai aura bien lieu le 28 Juillet

    18 au 24/03/1957 : Les coureurs désireux de participer au championnat National devront s'engager dans la 1è ou 2è épreuve et participer obligatoirement aux trois suivantes

    29/05 au 04/06/1989 : Hakan Carlqvist remporte le cross inter de Beynost devant W.Siegle et R.Greisch. T.Mulot est le 1er français.

    01 au 07/12/1980 : G.Rahier a signé avec Gilera un contrat de 5 ans. Après une année de courses en 1981, il deviendra direteur sportif et relations publiques

    05 au 11/11/1973 : contrairement à ce que l'on attendait, le motocross en 125cc et en side-cars ne bénéficera pas en 1974 du statut de championnat du monde

    14 au 21/02/1981 : Alain Lejeune remporte le 1er cross indoor organisé en Suisse. Suivi par 6 000 spectateurs, ce pilote encore sous les drapeaux gagne devant Graf, Jobé, Renbold et Betzelbacher.

    07 au 13/07/1967 : on annonce du lourd à Bellême le 16 juillet pour le cross inter par équipe : Sten Lundin, Andy Lee, Emilio Ostorero, Jean Hazianis, Mogens Rasmussen !

    03 au 09/03/1975 : Bob Wright vient de signer un contrat de 2 ans avec Montesa. On pensait qu'il resterait avec CCM d'autant plus qu'il a brillé lors de la dernière Trans AMA

    22 au 28/08/2016 : Livia Lancelot est Championne du Monde pour la deuxième fois ! Et ça s'est déroulé dans les sables d'Assen !

    11 au 17/08/1979 : on connait la sélection française pour le Motocross et le Trophée des Nations : JJ.Bruno, D.Terroitin, JM.Baron et JC.Gomez iront en Finlande et en Suède.

    25/02 au 03/03/1985 : traditionnelle ouverture à Gainesville Broc Glover (1-1) gagne l'ouverture du 500 US sur la piste de Gatorback devant Alan King (2-3) et Billy Liles (4-4)

    18 au 24/06/1980 : Bernard Pascual gagne devant beaucoup de Catalans venus l'encourager, le motocross inter de Corbères avec des manches régulières (4-2-4)

    21 au 27/02/1976 : Désigné officiel Honda pour les GP 500, Lackey annonce son programme 27/02 Franckenbach, 13/03 Sint Anthonis, 20/03 Vorselaar, 27/3 Markelo, 03/04 Gaildorf et 10-11/04 le Trophée Pascal

    05 au 12/06/2000 : F.Bolley et M.Pichon se sont livrés à un fabuleux duel, lors de ce Grand Prix

    14 au 20/04/1953 : Après un essai de la 500 Spéciale Cross Gilera, Carlo Molinari déclare : je m'en méfie un peu, je ne l'ai pas encore complètement en mains.

    10 au 16/12/1990 : Doug Dubach termine sa saison en beauté en remportant le supercross d'Anvers : 2 et 1 devant Dugmore et Everts.

    20 au 26/04/1970 : le projet de la commission cross indique que la FFM établira chaque année une liste de crossmen qui constitueront la base de l'Equipe de France. Les pilotes recevront un insigne spécial argenté.

    14 au 20/09/1990 : Cela faisait 10 ans, que l'on n'avait pas vu une équipe Soviétique et Est-Allemande au Motocross des Nations. Elles ont terminé 18 et 21è sur 22.

    10 au 16/05/1971 : Joël Robert remporte à Karlovac les deux manches du Grand Prix de Yougoslavie et reprend la tête du championnat.

    08 au 11/11/1982 : La MFSU vient de publier la liste de notoriété de ses pilotes 250 cc pour 1983 : A.Sikk, G.Moiseev et A.Ovchinikov

    23/02 au 01/03/1953 : P.Vouillon s'est fabriqué lui même une 250 cross à partir d'un moteur NSU 250 d'un cadre BSA 650, d'une fourche Saroléa et de pneus Dunlop Sport

    15 au 21/05/1961 : pour la première fois en France et dans le monde, 1 million sera offert au premier lors d'un cross inter et ce sera Mayenne !

    12 au 19/05/1963 : la licence Inter-Senior a été délivrée cette année aux crossmen suivants : Faivre, Voreux, Combes, Desbois, Godey, Pardigon, Dugas, Bourgeois, Herlemont, Tiarcelin, Marceau, Da Doncker, Hardy, Verrechia, Darrouy.A, Chapot, Weber, Mompo, Geil, Aguire, Condermines, Perrin, Meynet, Jolliet, Darmain, Costich.G et M

    09 au 15/12/1991 : Trampas Parker fait son retour en SX US ! Il roulera les premiers supercross du championnat américain sur une Honda 250.

    10 au 16/11/2014 : Pour sa première édition à Lille dans un grand stade, le Supercross de Paris a vu la victoire écrasante d'Eli Tomac, qui a surclassé J.Barcia, M.Stewart et tous les autres !

    18 au 24/12/1978 : la FFM a décidé que le prix alloué aux vainqueurs de manche en championnats de France 1979 250cc et 500cc serait de 900 FRF (soit 137,20 €).

    15 au 21/09/1969 : sous la nouvelle présidence de Claude Servet, le MC Frangy organisera le 21/09 de nouveau un motocross sur le circuit des Molliets

    19 au 25/03/1979 : Lackey et son 400 KX Unitrack B.Lackey a présenté Anvers sa Kawa et ses ambitions : le titre mondial. Malgré la suspension particulière, il ne semble absolument pas dérouté pour viser le ittre.

    05 au 11/10/1960 : A l'issue de la dernière Commission Fédérale de motocross, Jacques Melioli a été repêché pour faire partie des 20 inter-experts de1960

    25/11 au 01/12/1985: Superbe comportement (7 et 6) de Bobby Moore, un jeune de 16 ans, auteur de courses époustouflantes malgré un matériel defraîchi, lors du SX de Genève

    03 au 09/11/1980 : Interview B.Lackey : c'est très dur d'analyser cette saison où j'ai terminé 22 manches sur 24 et de constater que je ne suis pas Champion du Monde

    12 au 18/01/1976 : Michel Combes sera le metteur au point de la moto d'Hakan Anderson engagé par Montesa pour 1976.

    20 au 27/05/1986 : Cross de prestige à Tauxigny Carlqvist s'impose devant deux Belges et deux Français : Malherbe, Jobé, Gervaise.Y et Fouchet !

    15 au 22/11/1970 : A partir de 1971, les pilotes devront choisir en début de saison la cylindrée dans laquelle ils désirent courir en Grand Prix.

    29/05 au 04/06/1989 : une journée parfaite (les 2 manches) en Championnat de France rapporte 4 300 FRF en 125 Inter et 5 000 FRF en Open

    22 au 28/01/1951 : La commission précise que des coureurs ont été suspendus pour le motif suivant : Mabille a participé un motocross avec la licence de Lebigot

  1. Willy Oesterle
    Willy Oesterle

    Haudiquert Pascal
    Haudiquert Pascal

    Falta Jaroslav
    Falta Jaroslav

    Moncler Michel
    Moncler Michel

    Robert Joël
    Robert Joël

    Krestinov Gert
    Krestinov Gert


    Partager avec 1 ami(e) 19/08/2018 Photographe


    Haudiquert Pascal

    Multidisciplines, 5 continents, 5 décennies

    por915.jpg
  • Pascal en plein travail.*

  • Motocross History : Comment es-tu entré dans le monde de la moto ?
    Pascal Haudiquert (PH) : Habitant Gaillefontaine, j’ai vu naître le circuit de MX et comme tous les jeunes du village dès que l’on entendait les motos, on allait les voir au circuit. Passionné de photos, j’ai commencé à faire des clichés pour le fun. Didier Duflos, avec qui j’étais à l’école a commencé à rouler. Je lui faisais des photos et comme il formait le « club des quatre » avec Patrick et Richard Boniface ainsi que JJ.Bruno, j’ai lié assez vite et fait connaissance avec ce quatuor. Puis un jour, le père de Jean-Jacques Bruno, m'a demandé si je pouvais faire des photos de Jean-Jacques, et de fil en aiguille, je suis allé sur les terrains de la région (Brou, Blargies, Thomer...) les voir rouler et leur faire des photos.


  • Une des premières photos de Pascal, pour un concours dans les Cahiers du Cross et Tout Terrain.

  • As tu roulé en moto tout terrain ?
    PH : Non car je n'avais pas les moyens financiers quand j'étais jeune. Et quand je les ai eu, je n'avais plus le temps, entre mon travail et les weekends de course.


    Où et quand as-tu assisté à ta première course ?
    PH : Gaillefontaine dans les années 1970


    Où et quand as-tu pris tes premières photos ?
    PH : En 1978 je suis parti en Autriche pour le premier GP 125 de l'année avec Didier Duflos. C'est en voyant aucun journaliste français sur place, que j'ai envoyé des photos aux Cahiers du Cross et Tout Terrain. Comme cela leur a plu, ils m'ont demandé de continuer à leur envoyer d'autres photos.


  • Les Cahiers du Cross et Tout Terrain #17 de Mai 1978.

  • Comment t'es venu l'idée de devenir photographe-journaliste ?
    PH : Je n'ai jamais voulu en faire un métier, c'était plutôt un hobby et cela l'a toujours été, puisque j'ai toujours travaillé dans un autre monde (conducteur de travaux chez Quille, puis cadre à la SNCF).


    Es-tu plutôt photographe ou journaliste ?
    PH : A la base, c'est plus la photo qui m'intéresse (mais je ne me considère pas comme un BON photographe, je suis loin de faire des photos comme Stan Leroux ou Ray Archer), mais j'aime bien écrire. A l'école, j'étais toujours pas mauvais en rédaction-dissertation.


    Es-tu professionnel ?
    PH : Non, puisque cela n'a jamais été mon activité principale. Je n'ai jamais eu de carte de presse.


    Donc, quel est ton métier ?
    PH : J'ai travaillé pendant deux ans comme conducteur de travaux chez Quille (filiale de Bouygues en Normandie), puis pendant trente et un ans à la SNCF, essentiellement pour organiser des chantiers de travaux de réfection des voies ferrées.


    Avec quels media as-tu collaboré ?
    PH : Après avoir commencé avec Moto Journal en 1981, je suis resté chez Moto Journal-Moto Crampons jusqu'en 1991, puis je suis passé chez Larivière (Moto Revue, Moto Verte, MX Magazine). J'ai aussi longtemps travaillé pour l'Equipe (1990 à 2016), jusqu'à ce que leur désintérêt pour la moto me pousse à les quitter. J'ai aussi collaboré pour des media étrangers (notamment Motocross en Italie), des télés (Eurosport, Paris Première), des clubs (quasiment tous ceux qui ont organisé des GP de France depuis 1986).


  • A Arbis pour le compte de Moto Journal.

  • Chez Moto Journal.

  • Avec quelle revue as-tu eu le plus de plaisir à travailler ?
    PH : J'ai eu du plaisir avec toutes ! Les cahiers du Cross, cela m'a permis d'entrer dans le "métier" et d'y rencontrer des gens passionnants comme Serge Lapointe, et de me faire un peu connaître. Sans les Cahiers du Cross, je n'aurais sans doute jamais pu prendre la suite de Pat Boulland à Moto Journal, où j'ai eu le loisir de rencontrer Jacques Busillet, Pierre-Marie Poli, Stéphane Le Gouic, de participer à la naissance de Moto Crampons. en passant ensuite chez Larivière, j'ai rejoint le groupe de presse qui a toujours fait plus que tout le monde pour notre sport préféré !


  • Une photo en une et une rétro dans Moto Verte !

  • A Gaillefontaine avant une épreuve du Championnat de France.

  • J'imagine que tu as un exemplaire de chaque magazine pour lequel tu as travaillé ?
    PH : Non, pas du tout. Je n'ai que les Moto Crampons, MX Magazine et Moto Verte. Je n'ai aucun numéro des Cahiers du Cross, Moto Journal ou Moto Revue.


    Es-tu salarié ?
    PH : Non, je suis pigiste.


    Mis à part les revues, as-tu d'autres "clients" ?
    PH : Oui, c'est indispensable compte tenu des frais importants pour couvrir une saison (de l'ordre de 25 000 € de frais de voyage, tout est à ma charge). Je travaille pour Kawasaki Europe, Kawasaki KRT, Kawasaki Bud, Pichon, Vialle, MJC notamment. Je leur écris les communiqués de presse et souvent gère leurs réseaux sociaux.


  • Capture écran Facebook Team Rocket.

  • Combien de photos as-tu prises ?
    PH : Aucune idée ! Quand on bossait en argentique, je faisais entre 5 et 10 bobines (36 vues) avec plus de noir et blanc que de diapo pour des raisons économiques (je développais moi-même le noir et blanc). Depuis le numérique, c'est environ 1500 clichés par GP, mais on en jette pas mal quand même.


    As-tu un type de photos que tu aimes prendre ?
    PH : Pas spécialement, tout dépend du circuit, de la lumière, de l'attitude des pilotes.


  • Antonio Cairoli.

  • Jeremy Sewer dans ses oeuvres.

  • Un trio à fond.

  • Antonio Cairoli sur le podium.

  • Q uel est ton matériel actuel ?
    PH : Boitiers Canon 5D mark III, principalement le 2,8 de 300mm. comme objectif, j'utilise un zoom de 70/200 et un 28/70.


    Dans combien de pays t'es-tu rendu pour le motocross ?
    PH : Vite fait comme cela, plus de trente. L'Europe plus Brésil, Vénézuela, Argentine, Mexique, Etats-Unis, Afrique du Sud, Indonésie, Thaïlande, Qatar, Japon, Australie. Sur les 5 continents !


  • Du bon matériel pour cinq continents !

  • Sur quels circuits penses-tu avoir pris tes plus belles photos ?
    PH : Sevlievo, Talavera et Payerne. Ce sont des circuits naturels avec de beaux arrières plans de paysage (quand il n'y a pas les panneaux publicitaires).


  • Steven Frossard à Sevlievo.

  • Y a t-il un endroit où tu n'as pas bien pu exercer pendant ton week-end ?
    PH : Je dirais le Dakar, où tu es parqué dans le bivouac sans avoir la possibilité d'aller dans les spéciales voir les pilotes en action. Sinon en motocross, dans les années 1980, c'était fréquent que l'on ne puisse même pas obtenir une copie des résultats dans ce qu'ils appelaient alors "salle de presse", qui parfois n'était qu'une remorque de camion avec un table et trois chaises. C'est ce qui nous a conduit avec quelques collègues étrangers à fonder l'IMPA (International Motor Press Association) pour pouvoir discuter avec la FIM et disposer d'un minimum de facilités sur les GP.


  • Bien entouré par le team Pourcel en salle de presse.

  • Devant le media center.

  • Quel est ton top 3 des pays préférés ?
    PH : Argentine, Afrique du Sud, Suède.


  • Paysage d'Argentine.

  • Quel est ton top 3 des organisations ?
    PH : Les Grand Prix de France d'une manière générale et le Japon.


    Quel est ton top 3 des meilleurs souvenirs ?
    PH : La victoire de manche de JJ.Bruno à Thouars, le titre de Sébastien Tortelli en Grèce en 1998 (quelle finale !) et d'une façon générale tous les interviews pour le direct TV que je réalisais à l'arrivée des manches de GP quand je bossais pour Action Group/Dorna/Youthstream.


    Quel est ton top 3 des pires souvenirs ?
    PH : La perte du titre mondial de Jacky Vimond en Allemagne en 1985, la blessure de Pit Beirer en Bulgarie, un retour de l'Elite à Gaillac quand je me suis fait voler tout mon matériel photo.


    Sais-tu combien d'interviews as-tu réalisés ?
    PH : Aucune, mais vraiment aucune idée ! il y a les interviews papier (sans doute entre 150 et 200) et les videos pour mv.com (sans doute autant, si ce n'est plus).


    Quels sont ceux qui t'ont le plus plu ?
    PH : Parmi les plus récents, celui de Cairoli l'an passé (en Sardaigne en février, après l'interview j'étais convaincu que Tony allait faire une grande saison), d'Herlings (il n'a éludé aucune question, a fait des réponses très complètes et s'est montré très humble vis à vis de ses adversaires) et plus récemment celui de Lawrence.


  • Antonio Cairoli interviewé en 2005 : le premier titre !

  • Les moins ?
    PH : On oublie vite !


    Quels pilotes t'ont impressionné ?
    PH : Il y en a beaucoup, je vais en oublier mais je citerais Carlqvist, Tortelli, Pichon (des mecs qui se donnaient toujours à 100%), Malherbe, Everts, Vimond, Bayle (la classe et le style), mais aussi Ferrandis, Townley, Cairoli, Febvre.


  • Hakan Carlqvist.

  • Jacky Vimond.

  • Dylan Ferrandis.

  • As-tu des liens aussi forts avec les pilotes des années 2000-2010 que ceux des années 1980-1990 ?
    PH : Ils sont différents mais ils restent forts, y compris aujourd'hui. Les mentalités ont certes évolué, mais comme l'argent n'a pas tout pollué, on a encore une relation directe et facile avec les pilotes. Si tu veux parler à Cairoli, tu vas au camion KTM ou à son camper, en choisissant bien sur le moment, et tu es sûr qu'il te consacrera les dix minutes dont tu as besoin durant le week-end. Pas besoin de prendre rendez-vous trois mois à l'avance avec un voir plusieurs attachés de presse !


  • Antonio Cairoli accessible.

  • Avec quels pilotes étrangers t'es-tu le mieux entendu ?
    PH : Il y en a eu et il y en a encore beaucoup. Kinigadner, Beirer, Carlqvist, Malherbe, Geboers, Cairoli, Smets, Everts, Brylyakov, Jonass.


  • Hakan Carlqvist.

  • Stefan Everts.

  • Pauls Jonass.

  • Qu'est-ce qui te plait le plus : raconter les courses, interviewer, photographier, recueillir des infos ?
    PH : En fait tout me plait. Ce qui me plait le moins, c'est que sur un GP, on arrive pas à faire tout ce que l'on voudrait, compte tenu des programmes chargés avec trois voire quatre catégories. Photographier, échanger avec les gens (pilotes mais aussi mécanos et technicien) et ensuite relater, c'est ce qui me plait le plus.


    Certains pilotes ou team managers t'appellent-ils pour te donner de l'actualité ?
    PH : Rarement, très rarement. Si tu n'appelle pas, peu te donnent des news, mais avec les réseaux sociaux, on apprend beaucoup de choses.


    Q uelle est ta mission auprès de l'Equipe de France ?
    PH : Je gère les pages facebook (MXDN et ISDE), je fournis à la Fédération des phots et des communiqués de presse


  • Facebook EDF MXDN.

  • Facebook EDF ISDE.

  • Dakar, ISDE, championnat de France d'enduro : tu t'es un petit peu "diversifié" ?
    PH : C'est le hasard qui m'a amené à me diversifier, et je ne regrette vraiment pas ! J'ai aussi touché au Supermoto avec le championnat du monde, une discipline qui fut magnifique au début des années 2000 avec la présence de nombreuses usines et des Français au top. Le Dakar, j'en ai parcouru deux. Ce fut de belles expériences mais on ne peut pas bosser correctement, donc ça ne m'intéresse pas d'y aller. On est mieux informé dans son canapé derrière sa télévision et son ordinateur que sur place. Et cette course me fait trop peur, trop de pilotes y ont laissé soit leur vie, soit leur carrière. Les ISDE continuent de me passionner, les suivre au sein de l'Equipe de France est un privilège et je ne m'en lasse vraiment pas. L'intérêt de toucher à d'autres disciplines permet de faire de nouvelles rencontres, de découvrir de nouveaux pays, de vivre de nouvelles expériences.


  • Sur le Dakar !

  • Encore combien de temps penses-tu couvrir les GP et les CF ?
    PH : Aucune idée. Comme je l'ai dit à Villars, l'année dernière, il faut trois ingrédients : la passion (pour moi cela n'a jamais été un travail, même si c'en est quand même un !), la santé et des gens qui te font travailler (ne serait-ce que pour couvrir les frais).


  • Pour les 500 GP en 2017 !

  • Aurais-tu aimé couvrir le motocross dans les années 1950, 1960 ?
    PH : Pas plus que cela.


    Quelles principales évolutions as-tu observé en tant que photographe-journaliste ?
    PH : Le numérique et l'informatique ont tout changé. D'un côté, ça nous a simplifié la vie. Entre internet qui permet d'être au courant de tout à n'importe quel endroit du monde et le numérique qui te permet de garder chez toi tes photos, alors qu'avec les diapositives, tu n'avais plus rien une fois que tu les avais envoyées au magazine. D'un autre côté, le numérique te pourrit un peu la vie, tu fais des milliers de photos que tu n'as pas toujours le temps de trier et stocker convenablement ! Les jeunes ne peuvent pas imaginer ce qu'ont vivait dans les années 1980, sans GPS pour aller sur les circuits, sans téléphone portable, sans ordinateur...


  • Le circuit est bien indiqué !

  • Quelles principales évolutions as-tu observé dans le monde du motocross, des courses ?
    PH : L'argent est de plus en plus présent (et parfois nécessaire pour décrocher un guidon). La sophistication des motos est telle, qu'aujourd'hui un team compte six à huit personnes pour deux pilotes, alors que dans les années 1980, un pilote usine se déplaçait en fourgon avec son seul mécanicien. Le regroupement des catégories a changé la donne, et si aujourd'hui, c'est plaisant de voir toutes les catégories le même jour au même endroit, cela gâche un peu le plaisir dans la mesure, où tu n'as plus trop le temps entre les courses de trainer dans la paddock pour tailler la bavette avec les acteurs de notre sport. L'autre évolution qui n'est pas toujours positive, c'est que le regroupement des catégories a entrainé la mort, au plus haut niveau, de beaucoup trop de beaux circuits où on ne peut plus aller car le paddock n'est pas assez grand pour recevoir la caravane du Mondial. On préfère parfois aller sur un terrain plat où il y a un beau paddock, plutôt que d'aller sur un vrai circuit de cross. La liste est (très) longue de tous les circuits sur lesquels on aimerait retourner pour un GP.


    Selon toi, quelle est la meilleure période du motocross ?
    PH : Je dirais les années 1980, qui nous ont offert un premier vainqueur de GP 500, puis un premier Champion du Monde, puis un second qui est parti découvrir l'Amérique avec succès. C'était une époque où le Mondial était ouvert à tous, il suffisait d'être rapide aux chronos et c'était bon. La majorité de mes meilleurs souvenirs se situe entre le milieu des années 1980 et la fin des années 1990, même si je vis encore de très bons moments.


  • Pascal, heureux !

  • As-tu l'idée de publier un livre : raconter ta vie de "globe motocross follower" ou présenter tes plus belles photos ?
    PH : Cette question m'a déjà été posée. Pour l'instant il n'y a pas de projet, car je n'ai notamment pas le temps de me replonger dans mes archives. Cela viendra peut-être un jour, mais ce n'est pas sûr, car je ne sais pas si cela intéresserait vraiment les gens. Publier un livre c'est bien, mais ça coûte un peu de sous, et si c'est pour les garder dans son garage parce qu'il ne se vend pas...


    Photos : P.Haudiquert sauf * L'archiviste

Portrait pour vous

    Haudiquert Pascal
  1. visites