Du même thème
Recherche

accès rapide
his314.jpg
3536

Motocross des Nations 1951


22/04/2014

Namur accueille son premier Motocross des Nations

Par L'archiviste
Motocross des Nations

Le Motocross des Nations, organisé par la Fédération Motocycliste Belge a remporté un grand succès grâce à une organisation magistrale et une participation de premier ordre.

Pour cette édition de 1951, pas moins de 51 pilotes inters vont relever le défi de la Citadelle : 12 Belges, 12 Britanniques, 12 Suédois, 6 Français, 6 Hollandais et 3 Danois.

Le schéma des courses prévoit une répartition des pilotes en deux séries éliminatoires à l’issue desquelles 30 heureux élus seront retenus pour la finale.

  • Départ de la première série
  • Lors de la première série, au premier passage, c’est Jansen qui est en tête devant Mingels, derrière� : Stonebridge, Cox, Avery, Lines, Draper, etc…Il y a 6 belges dans les 11 premiers, intercalés avec4 Anglais et le Français Brassine qui est dixième. Puis au troisième tour, on note la disparition de Mingels qui abandonne ayant brisé sa fourche. Malgré la disparition de leur chef de file, les Belges se défendent bien. Lines et Nicholson ne forcent plus, certains de leur qualification.

    Au dernier tour, Draper passe en tête et termine premier, quelques longueurs devant Jansen.

    Classement de la première série

    1) Draper.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    2) Jansen.N� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    3) Meert.A� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � �Saroléa

    4) Nicholson.B� � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    5) Lines.H� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Ariel

    6) Guilly.� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � ��� � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    7) Cox.M� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Matchless

    8) Stonebridge.B� � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Matchless

    9) Brassine.G� � � � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �FN

    10) Avery.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    11) Beaudoin.F � � � � � � � � � � � � � �(NL)� � � � � �BSA

    12)Libouton.J� � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �AJS

    13)Alves.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Triumph

    14)Frantz.H� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �BSA

    15)Gustaffson.L� � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �BSA

    16)Moller.B� � � � � � � � � � �� �� � � � � � �(S)� � � � � � � � �BSA

    17)Bergman.E� � � � � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �BSA

    18)Vouillon.P� � � � � � � ��� � � � �(F)� � � � � � � � �BSA

    19)Hansen.E� � � � � � � � � � � � � � � � � �(DK)� � � � � �AJS

    Dès le départ de la deuxième série, Meunier, Baeten et Ericsson prennent la tête. Cette série est visiblement moins rapide que la première et Meunier reste en dedans de ses possibilités. Au cinquième tour, Baeten qui avait fait un joli début de course, cède la deuxième place �l’Anglais Nex. Archer, Van Heuverzwijn et Leloup viennent ensuite roue dans roue et la lutte reste serrée entre les Anglais et les Belges. Pairiot fait un bel effort essayant d’arracher sa qualification. Les positions des premiers ne varient plus et Meunier remporte une nouvelle victoire sur ce circuit de la Citadelle, qui lui fut si souvent favorable.


    � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �Marcel Meunier devance Victor Leloup

    Classement de la deuxième série

    1) Meunier.M� � � � � �� �� � � � � � � � � �(B)� � � � � � � �Saroléa

    2) Nex.P� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    3) Archer.L� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    4) Van Heuverzwijn.A� �(NL)� � � � � �Saroléa

    5) Baeten.R� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    6) Leloup.V� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �FN

    7) Collée.R� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �AJS

    8) Stocker.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    9) Ward.G� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �AJS

    10) Ericsson.R� � � � � � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �Triumph

    11) Cheney.E� � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Ariel

    12)Andersson.B� � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �BSA

    13)Danielsson.H� � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �BSA

    14)Pairiot.F� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    15)Charrier.J� � � � � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �BSA

    16)Ljungsdtrand.A� � � � � � �(S)� � � � � � � � �Triumph

    17)Grannath.O� � � � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �Triumph

    18)Koning.A� � � � � � � � � � � � � � � � � � �(NL)� � � � � �Triumph

    19)Nielsen.K � � � � � � � � � � � � � � � � �(DK)� � � � �Norton

    Cette victoire de Meunier est de bon augure pour les Belges, mais une ombre toutefois� : au chrono, les meilleurs britanniques tournent plus rapidement que tous les autres et pour la finale, le forfait de Mingels risque de peser lourd pour l’équipe Belge.

    Il semble bien que l’épreuve de force se fera entre Anglais et Belges puisque les séries ont qualifié 10 Belges et 10 Anglais. En effet Mingels et Ogden sont éliminés.

    La finale voit trente pilotes au départ : 2 Danois, 3 Français (Brassine, Frantz et Charrier), 3 Suédois, 2 Hollandais et donc 10 Anglais et 10 Belges.

    Au départ, Meunier se dégage et plonge le premier dans le bois suivi comme son ombre par Ward, Cox, Guilly, Leloup, mais ce fut l’Anglais que l’on vit remonter le premier sur l’esplanade suivi par Meunier. A l’issue du premier tour, sept Belges se trouvent dans les dix premiers.

    Au deuxième tour, c’est Meunier qui reprend le commandement et qui distance ses poursuivants� : Ward, et Cox et Leloup qui le talonnent. La lutte est sévère et au quatrième tour Meunier devance Cox et Leloup talonnés par Ward et Stonebridge. Peu de temps après, Marcel Cox chute et est contraint de rétrograder sur bris de frein avant.

    A mi-course, la position des coureurs belges est prépondérante et les concurrents passent dans l’ordre suivant� : Meunier, Leloup, Jansen, Ward, Stonebridge, Lines, Meert� , Cox, etc…. Les leaders Belges luttent sportivement entre eux se serrant au plus près et permettent au meilleur de prendre la tête.

    Au neuvième tour, Leloup prend la tête devant Jansen et Meunier. C’est dans cet ordre que les Belges franchissent l’arrivée. Victor Leloup passe la ligne après quinze tours avec deux secondes d’avance sur Nic Jansen et huit secondes sur Meunier dont le guidon de la Saroléa a cédé.


    � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �Victor Leloup franchit la ligne l'arrivée de la finale en vainqueur



    A l’issue d’une course palpitante comme on en a peu connu auparavant et devant près de vingt mille spectateurs enthousiastes, la Belgique remporte pour la seconde fois le Motocross des Nations et Leloup devient officieusement Champion d’Europe, ravissant le titre �Draper. Les Britanniques se consolent en gardant le record du tour par l’officiel BSA, Nicholson, en 4 mn 17 sec.

    Classement de la finale

    1) Leloup.V� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �FN

    2) Jansen.N� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    3) Meunier.M� � � � � � � � � � � � �� �� � �(B)� � � � � � � �Saroléa

    4) Stonebridge.B� � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Matchless

    5) Ward.G� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �AJS

    6) Draper.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    7) Lines.H� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Ariel

    8) Meert.A� � � � � � � � � � � � ��� � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    9) Van Heuverzwijn.A� �(NL)� � � � � �Saroléa

    10) Nicholson.B� � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    11)Cox.M� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Matchless

    12)Avery.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    13)Nex.P� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    14)Ericsson.E� � � � � � � � � � � � � � �(S)� � � � � � � � �Triumph

    15)Cheney.E� � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �Ariel

    16)Baeten.R� � � � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �Saroléa

    17)Brassine.G � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �FN

    18)Libouton.J� � � � � � � � � � � � � � � � �(B)� � � � � � � � �AJS

    19)Stocker.J� � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    20)Archer.L� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(GB)� � � � �BSA

    21)Frantz.H� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �BSA

    22)Charrier.J� � � � � � � � � � � � � � � � � �(F)� � � � � � � � �BSA

    23)Hansen.E� � � � � � � � � � � � � � � � � �(DK)� � � � � �AJS

    Classement par équipe

    1)Belgique (Leloup.V, Jansen.N, Meunier.M)

    2)Angleterre (Stonebridge.B, Ward.G, Draper.J)

    3)France (Brassine.G, Frantz.H, Charrier.J)

    Source : La Citadelle du Motocross (G.Gallez) et Moto Revue n° 1045 / Photos� : archives
    Vos commentaires
    Articles du même thème