Du même thème
Recherche

accès rapide
his250.jpg
2993

Les championnats de France 1956 - 500cc (1/4)


12/12/2013

Les frères Klym aux deux premières places.

Par L'archiviste
Championnat de France

1ère épreuve qualificative du Championnat de France

Une bonne vingtaine de candidats sérieux au titre national (Inter) se trouvaient aux prises Vesoul en ce dimanche pour la première épreuve qualificative. Il y eut 3 classes l’an dernier (250, 250 et 500), mais cette année après d’après discussions, la FFM choisit une classe unique (celle des 500 cc) et pour vainqueur l’homme totalisant le plus petit nombre de points.

Autour du circuit très beau...et très dur, se pressaient plus de 20 000 spectateurs.

1,8 km de piste A couvrir 30 fois, soit 54 km, permit une lutte des plus sélectives, mais où malheureusement le moindre incident mécanique pourrait être décisif.

Derrière le starting-gate, découvrons les forces en présences :

11 BSA, 2 Gilera, 1 FN, 1 Ariel, 1 Triumph et 1 Sarolea du sympathique champion normand Raulin. Parmi les pilotes, Brassine, vainqueur dimanche dernier A Montreuil est en forme, tout comme Vouillon, qui a battu Ward et Archer en Avril, Hazianis et déj ses 14 victoires en 350 et 500 et Melioli 2e Sucé devant les as Belges et Anglais. Par contre Jacquemin est handicapé par un coude luxé, Barbara a des ennuis de boite. Enfin sont forfaits, Cros (malade), Mateos et Casola.

Des le départ, Robert Klym et Hazianis se disputèrent le commandement suivi de très près par Molinari, Brassine et Frantz, lequel démarra très spectaculairement en restant accroché par le menton au fil de départ.

A la fin du 1er tour il y a déj eu de la casse : Chuchart dérape dans un virage et se met en travers, Jacquemin qui est dans sa roue, ne peut l’éviter et c’est la chute, résultats : Chuchart direction infirmerie, Jacquemin, selle pliée, repart juste devant les leaders sous les applaudissement et les hurlements d’un public déchaîné !

Robert Klym conserve sa place jusqu’au 4è tour, Hazianis le passe, l’Orléanais reprend le commandement pour un tour, mais Hazianis, qui veut la victoire tout prix la victoire, fait le forcing et double. Il augmente même son avance, mais au 11è tour, il s’arrête, désespéré, l’embrayage cassé.

Hazianis s'envole au sommet d'une butte

Désormais seul en tête, Robert Klym fournit un forcing endiable afin de parer tout retour. Il y réussit fort bien terminant en grand vainqueur les 30 tours du circuit.

Cependant, au fil des tours, la situation se clarifiait (si l’on peut dire car un véritable nuage de poussière enveloppait concurrents et spectateurs). Molinari déjanta de l’avant et Brassine fut trahi par son carburateur. René Klym en profita donc pour s’emparer de la deuxième place qu’il défendit avec succès malgré les efforts de Frantz et Jacquemin qui furent d’ailleurs les seuls a terminer dans le même tour que le vainqueur.

Citons également Vouillon qui talonna longtemps Frantz, mais fut stoppe sur crevaison.

Si les deux frères Klym ne cachent pas leur joie, ils ne sont toute fois guère satisfaits de cette nouvelle formule. En effet, malgré la confortable avance qu’ils ont prise, ils risquent fort un incident mécanique dans les trois prochaines épreuves, perdant ainsi toutes leurs chances, ceci étant le grand inconvénient de la manche unique.

De plus, une course de 30 tours est lassante pour le public qui préfère des manches courtes ou la lutte est beaucoup plus serrée. Les grands motocross ne manquants pas, il n’est pas rare de voir des coureurs s’imposer sur tous les autres circuits pour échouer au championnat. Ainsi l’année dernière, Robert Klym, avec 34 places de premier, se trouva-t-il dans cette situation.

Enfin et surtout, les concurrents victimes d’incidents mécaniques (et qui mirent presque tous un point d’honneur A repartir quand même, mais avec quel retard !) ne purent donner leur mesure.

Il est certain que si l’épreuve avait comporté plusieurs manches, il ne nous aurait pas été donne de voir des coureurs comme Brassine et Vouillon dans les dernières places !

Voici les résultats :

1) Klym.Ro 1h 8’ 5’’

2) Klym.Re 1h 8’ 13’’

3) Frantz.H 1h 8’ 21’’

4) Jacquemin.M 1h 8’ 22’’

5) Godey.P 1T

6) Charrier.J

7) Lusseyran.H 2T

8) Vouillon.P

9) Lefèvre.R 3T

10) Darrouy.A

11) Barbara.R

12) Raulin.J 7T

13) Brassine.G 9T

14) Molinari.C 14T

15) Hazianis.J 19T

16) Chuchart.A 20T

17) Melioli.J 20T

Source et photos Moto revue n°1293 et Motocycles n°173

Vos commentaires
Articles du même thème