Du même thème
Recherche

accès rapide
por482.jpg
5638

Vesenjak Silvin


18/10/2015

Multiple champion ! Slovénie, Enduro, Croatie, Motocross, Yougoslavie

Par L'archiviste
Pilote International
� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Silvin Vesenjnak � Zabok en 1998

Motocross History : Comment êtes-vous venu dans le monde de la moto ?


Silvin Vesenjak (SV) : Mon père et mon oncle ont été pilotes de motocross. Mon père Stanko de 1964 � 1971 et mon oncle Milko de 1965 � 1978.

Quand eut lieu votre première course ?
SV : Elle a eu lieu en mai 1972 � Trzic. C'était sur une 50cc Tomos. Une moto de route préparée pour le motocross. Je m'en souviens car ce week-end l� , se déroulait le Grand-Prix 250cc. Ce fut une course très boueuse.

Comment s'est passé votre premier Grand-Prix ?
SV : Mon premier Grand-Prix ne fut pas disputé dans le cadre des championnats du Monde, mais lors de la coupe d'Europe FIM en 125cc. Il a eu lieu � Trzic en 1974. Je n'avais que 16 ans et j'étais nerveux et ému.
Pour les championnats du Monde, le premier Grand-Prix s'est passé � Orehova Vas, l'année d'après, toujours en 125cc. C'était aussi le Grand-Prix de Yougoslavie. Par contre c'est en Tchécoslovaquie que j'ai réussi mon meilleur classement : quinzième � Tabor.



� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Quinzième place � Tabor en GP

Avez-vous disputer une saison complète de Grand-Prix ?
SV : Non. Le plus de Grand-Prix que j'ai disputé en une saison fut au nombre de trois. C'était en 500cc. En tout j'ai participé � 10 GP : 4 en 125cc, 2 en 250cc et 4 en 500cc.
J'ai roulé aussi un Grand-Prix en vétéran en 2006 � Namur. Dans la catégrie des plus de 40 ans, j'ai terminé onzième.

Avez-vous participé � des cross inter en France ?
SV : Non, mais mon oncle et mon père, oui ! Ils ont roulé � Givry.

Et en Europe ?
SV : Oui, en Italie, Allemagne, Hongrie, Tchécoslovaquie, Autriche et Suisse.



� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Motocross en Autriche #36, aux côtés d'Heinz Kinigadner

Comme la Yougoslavie était un des pays non alignés, était-il plus facile de voyager et rouler en europe de l'ouest ?
SV : Les gens qui avaient un passeport yougoslave pouvaient voyager en Europe occidentale et orientale et dans tout le reste du monde sans aucun problème. C'est pour cela que j'ai pu rouler où je voulais. Mais il y a toujours eu des problèmes d'argent. A mon époque et ce jusqu'en 1988, il n'y avait pas de magasins de moto de cross en Yougoslavie.

Comment étiez-vous organisé pour aller aux épreuves en Europe ?
SV : Comme tous les pilotes de l'ancienne Yougoslavie, nous nous déplacions seuls, avec la moto sur une remorque, puis plus tard avec une fourgonnette.



� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � Silvin se déplace en remorque pour aller sur les courses

Quels étaient vos circuits préférés ?
SV : J'aimais bien les circuits en Tchécoslovaquie, sur des pistes naturelles. Et puis Orehova Vas, � 20 km de chez moi.

Nous savons que l'ancienne Yougoslavie était un pays de montagnes, quel était le type de circuits ?
SV : Tous les circuits étaient des pistes naturelles avec de la terre et sans sable. Les circuits étaient tous différents, le plus souvent avec des montées.

Avez-vous roulé en supercross ?
SV : Non.

Quel est votre palmarès ?
SV : J'ai été champion de Yougoslavie de motocross en 1976 en 125cc (catégorie B) et plusieurs fois troisième du podium final. En 1991, j'ai été champion de Croatie, puis en 1992 après l'indépendance et la création des championnats de motocross en Slovénie, j'ai terminé troisième. J'ai aussi été membres de clubs, champion des motoclubs de Yougoslavie. Ce fut la fin de ma première carrière de pilote ! Car j'ai eu une deuxième carrière ! De 2006 � 2010. J'ai été champion de Croatie et de Slovénie en enduro et j'ai terminé cinquième de la finale du championnat d'Europe d'enduro vétéran en 1998. J'ai participé aussi � une manche du championnat du Monde d'enduro, c'était en Hongrie. J'ai roulé aussi au championnat Alpino-Adriatique d'enduro. Il regroupait l'Autriche, l'Italie, la Hongrie, la Slovénie, la Croatie, la République Tchèque et la Slovaquie. Enfin, j'ai terminé onzième du championnat du Monde vétéran (plus de 40 ans) � Namur en 2006 !



� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � En championnat du Monde, � plus de 45 ans !

Quel était votre métier après votre carrière ?
SV : J'ai roulé en motocross de 1972 � 1993. J'ai décroché mon premier emploi en 1983, donc je roulais toujours, tout en travaillant. J'étais commercial dans une entreprise de métallurgie.

Avez-vous vécu de votre passion ?
SV : J'ai acheté ma première moto avec mes économies et la deuxième avec un prêt auprès de mon père. Toutes les autres moto de cross, je les ai achetées avec les primes et les payes des clubs organisateurs des courses nationales et internationales.

Quelles étaient vos forces ?
SV : Ma technique de pilotage et ma persistance. Mais j'ai toujours manqué de force physique.

Palmarès
1976 : Champion de Yougoslavie en 125cc (Classe B)
1991 : Champion de Croatie en 125cc
2000 : Champion de Croatie Enduro en 4 temps
2008 : Champion Alpe Adria Enduro Vétéran
2010 : Champion de Slovénie Enduro Vétéran
2007 : 2è Championnat de Slovénie Vétéran
1981 : 3è Championnat de Yougoslavie en 250cc
1987 : 3è Championnat de Yougoslavie en 250cc
1991 : 3è Championnat de Yougoslavie en 125cc
1992 : 3è Championnat de Slovénie en 125cc
2006 : 3è Championnat de Slovénie Vétéran
2008 : 3è Championnat de Slovénie Enduro
2010 : 3è Championnat Alpe Adria Enduro Vétéran

Photos : archives S.Vesenjak
Vos commentaires
Articles du même thème