Du même thème
Recherche

accès rapide
por115.jpg
3918

Joël Smets : titré aussi 5 fois Champion du Monde en 500cc


19/03/2013

Un Joël champion du monde de Motocross peut en cacher un autre !

Par L'archiviste
Pilote International
Q : De quand datent tes débuts � moto ?
R : En 1986, � l’âge de 17 ans !! C’était une Yamaha 490 � refroidissement � air.

Q : Tes débuts en GP datent de 1989, quel fût ton premier GP ?
R : C’était � Valkenswaard. C’était l’ouverture de la saison. J’étais très excité et fût tout de suite heureux car j’ai fêté ma première qualification.

(Les résultats des qualifications du GP des Pays-Bas 1989 (source FIM))

Q : Raconte moi ta première victoire en GP ?
R : C’était en 1993 � Teutschental. Avec Jacky Martens, on était les deux seuls pilotes 4 temps « nouvelle génération ». On a dominé la saison, c’était génial !! Ce jour-l� je fais 2 - 3 - 2 et je gagne le général !! C’était trop beau !! Je n’ai pas dormi pendant une semaine parce que je n’avais pas encore réalisé ce que je venais d’accomplir !!

Q : Quel effet cela t’a-t-il fait d’être sur la même ligne que Leloup, Mingels, Baeten, Robert, De Coster, Everts.H, Rahier, Malherbe, Jobé, Geboers.E, avec ce titre mondial en 1995 ?
R : J’ai surtout ressenti de la fierté car je n’avais jamais rêvé de réaliser un tel exploit…Aujourd’hui encore, j’ai du mal � croire que j’ai remporté autant de titres que De Coster, Geboers, Jobé…Incroyable !

Q : D’ailleurs qui as-tu vu rouler ?
R : Tous � partir de De Coster.

Q : Ton premier titre de Champion de Belgique est important aussi ?
R : Je suis fier de tous mes titres ! J’ai été Champion 6 fois.

Q : Que peux-tu nous dire de ta victoire au Motocross des Nations en 1995 ?
R : C’est la meilleure course de ma vie !!!! J’adorais ce circuit très technique, sur lequel je pouvais exploiter au maximum les capacités de mon Husaberg 4 temps. J’étais le roi dans les descentes et surtout dans les virages en devers !


� (Résultats de la 2è manche du Motocross des Nations 1995 (source FIM))

Q : Qu’est ce qui a fait gagné la Belgique aux Nations de 1995 ?
R : On était motivés � en crever pour remporter de nouveau ce titre, 14 ans après la dernière fois !!

Q : Les titres de Champions du Monde se succèdent. Quel effet cela fait-il ?
R : Je n’ai jamais eu de problème de motivation. Mais les sensations et émotions de gagner n’ont jamais plus été aussi intenses après le premier titre.

Q : Ton expérience en enduro aux six jours : un pari, une envie ?

R : J’adore toutes les disciplines de moto tout terrain et surtout l’enduro ! Mais en Belgique, il n’y avait pas beaucoup de possibilités pour pratiquer l’enduro, sinon je m’aurais bien vu évoluer dans cette discipline. Du coup j’ai remporté ma catégorie aux six jours en Australie !!

Q : As-tu roulé en supercross, supermotard, grass track, ice race ? Si non, aurais-tu aimé ?
R : Un peu de supercross et supermotard, jamais de grass track ou d’ice race. Mais les vrais hommes roulent en cross ou enduro -) !

Q : Avais-tu des circuits préférés ou détestés ?

R : J’aimais bien Hawkstone Park, Sverepec et Namur. Mais pas de détestés. J’arrivais toujours � m’amuser sur un circuit !

Q : Avais-tu des adversaires avec qui tu t’entendais bien ou pas du tout ?
R : Je suis fier de n’avoir eu aucun problème avec mes adversaires !

Q : Des pilotes t-ont-ils impressionné ? T’en es tu inspiré ?
R : Roger De Coster et Jean-Michel Bayle.

Q : As-tu eu une idole ?

R : Roger de Coster.

Q : Tu as roulé une épreuve aux Etats-Unis, quelle expérience en a tu retiré ?
R : Je trouve qu’il n’y avait pas eu beaucoup de différences avec l’Europe. Ils n’étaient pas plus rapides que nous !

Q : Aurais-tu aimé rouler en 1950, 1960 ou 1970 ?
R : Pas vraiment, mais je ne voudrais surtout pas rouler sur les circuits actuels. C’est trop artificiel ! Il n’y a plus de virages en devers, d’ornières ou d’appuis. C’est nul !

Q : Quel était ton circuit français préféré ?
R : Plomion.

Q : Quel fût ton pire souvenir en course ?
R : J’ai effacé tous mes mauvais souvenirs.

------------------------------------------------------------------------------------
Quelques précisions post interview :

Joël Smets se qualifie en 29è position lors de son premier Grand Prix � 6,34 secondes de J.Leisk et devant d’anciens pilotes, G.Rond et A.Vromans notamment. En course, J.Smets termine 25è � 1 tour� en première manche et 29è en deuxième manche � 1 tour aussi de D.Geukens � chaque fois vainqueur.

Lors de sa première victoire en Grand Prix, J.Smets (2 - 3 - 2) s’impose devant J.Nilsson (4 - 4 - 1) et F.Rossi (1 - 7 - 6).

A Sverepec en 1995 lors du Motocross des Nations, J.Smets gagne la première manche (125/500) devant R.Hughes et D.King avec 7s et 9s d’avance. En 2è manche (250/500), il termine 2è derrière J.Emig � 5s et devant R.Hughes.

En 1998 lors des ISDE en Austalie, J.Smets gagne sa catégorie (400 4T) devant T.Davis et R.Hawkins.

-----------------------------------
[ Photo : Tonylamalte ]
-----------------------------------


Vos commentaires
Articles du même thème